« Séparatisme » islamiste : Emmanuel Macron recadre Financial Times

6 novembre 2020 - 12h20 - France - Ecrit par : I.L

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron a recadré le quotidien britannique « Financial Times », qui l’a « accusé de stigmatiser, à des fins électorales, les Français musulmans ».

Dans un long droit de réponse adressé au quotidien britannique, jeudi 5 novembre 2020, le président de la République française a rappelé ses propos tenus le mois dernier lors de la cérémonie d’hommage au professeur décapité et qui ont été mal interprétés. Selon Emmanuel Macron, « la France se bat contre le séparatisme islamiste, jamais contre l’islam ». « Je ne laisserai personne affirmer que la France, son Etat, cultive le racisme vis-à-vis des musulmans. », a-t-il précisé.

Pour le président de la République, son combat contre le « séparatisme islamiste » est tout sauf une bataille contre l’islam. Dans sa tribune au média britannique, le président français a également évoqué les multiples attentats ayant ciblé la France depuis l’acte terroriste de Charlie Hebdo en 2015 et qui ont fait 300 morts et plusieurs blessés. A en croire le président Macron, « la France est attaquée pour ses valeurs, la laïcité, la liberté d’expression, et qu’elle « ne cédera rien ».

Le chef de l’Etat a rappelé les cas de « séparatisme » islamiste. « Dans certains quartiers autant que sur Internet, des groupes liés à l’islam radical enseignent aux enfants de France la haine de la République, appellent à ne pas respecter les lois. Allez visiter les quartiers où des petites filles de 3 ou 4 ans portent le voile intégral » et « [sont] élevées dans un projet de haine des valeurs de la France », a-t-il soutenu avant d’ajouter que la France compte lutter contre ces fléaux et non contre l’Islam.

Sujets associés : France - Emmanuel Macron

Aller plus loin

France : la prison pour toute personne refusant de se faire soigner par un médecin femme

En France, toute personne qui refusera de se faire soigner par un médecin femme sera désormais condamnée jusqu’à cinq ans de prison pour délit de "séparatisme". C’est du moins...

Quand Emmanuel Macron fait l’éloge de l’arabe

Le président Emmanuel Macron a fait l’éloge de l’arabe dont l’enseignement dans les écoles françaises contribuerait à lutter contre le «  séparatisme de certaines associations...

Les pays arabes boycottent la France pour protester contre l’islamophobie

Les réactions anti françaises se multiplient face aux mesures prises par la France suite à l’assassinat du professeur d’histoire géographie. Au Qatar, c’est la plus grande...

Visite de Darmanin au Maroc : drogue, migration, imams… étaient sur la table

La première visite au Maroc du ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, ne fut pas de tout repos, tant les sujets abordés étaient tous d’importance. Au menu, drogue,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...