Gérald Darmanin écourte sa visite au Maroc

17 octobre 2020 - 18h00 - France - Ecrit par : G.A

Le ministre français de l’Intérieur, en visite de travail au Maroc, est rentré en urgence sur Paris le vendredi 16 octobre, suite à l’attentat perpétré contre un enseignant. La victime a été décapitée à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, près de Paris.

Les Français se sont à peine remis de leurs émotions après l’attaque au hachoir qui a eu lieu près des ex-locaux de Charlie Hebdo, qu’ils doivent faire face à une autre attaque brutale. La victime dans ce cas actuel est un professeur d’histoire-géographie au collège du Bois d’Aulne, qui aurait, lors d’un cours, montré des caricatures du prophète Muhammed à ses élèves. Un geste qu’il aura payé de sa vie. L’assaillant est un jeune de 18 ans, originaire de la Tchétchénie et qui a commis ce crime sur la voie publique à l’aide d’un couteau de cuisine.

Les faits se sont déroulés aux environs de 17 h. Le jeune a pris la fuite, mais il sera très tôt repéré par des policiers de la brigade anticriminalité, portant toujours le couteau de cuisine avec lequel il a tué l’enseignant. Devant son agressivité et son refus de déposer son arme, le jeune homme a été abattu par la police. Le parquet antiterroriste a ouvert une procédure pour «  assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle  ».

Les Français sont choqués par cette nouvelle attaque et exigent de leurs autorités un peu plus de sécurité. Le ministre de l’Intérieur qui était en visite au Maroc pour échanger autour du projet de loi contre le séparatisme, est rentré précipitamment. Emmanuel Macron, accompagné de Jean-Michel Blanquer et de Marlène Schiappa, respectivement ministre de l’Éducation nationale et ministre déléguée à la citoyenneté, est arrivé aux environs de 21H au collège Bois d’Aulne. Pour le président de la république, le professeur d’histoire-géographie a été victime d’un “attentat terroriste islamiste caractérisé”. Même réaction à l’Assemblée nationale, où les députés ont dénoncé un “abominable attentat”. Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a quant à lui écrit sur Twitter que “c’est la République qui est attaquée”.

Sujets associés : France - Terrorisme - Education - Décès - Attentat

Aller plus loin

Béziers : une plainte contre X déposée après des appels à brûler une mosquée

Les responsables de la grande mosquée de Béziers ont déposé une plainte contre X suite au mot d’ordre lancé par des internautes, appelant à brûler la mosquée au lendemain de...

Gérald Darmanin est au Maroc, voici le programme

Le ministre de l’Intérieur français effectue depuis jeudi, une visite de travail de deux jours au Maroc. Au cours de son séjour, Gérald Darmanin signera avec son homologue...

« Séparatisme » islamiste : Emmanuel Macron recadre Financial Times

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron a recadré le quotidien britannique « Financial Times », qui l’a « accusé de stigmatiser, à des fins électorales, les Français musulmans ».

Au Maroc, Gérald Darmanin parlera islam et mineurs non accompagnés

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, se rendra le mercredi 14 octobre à Rabat pour une visite de travail. Entre autres entretiens attendus, le ministre...

Dossiers :

France

Le gazoduc Maghreb-Europe pourrait être réactivé

Des médias algériens ont évoqué la possibilité d’une réouverture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) pour acheminer du gaz vers l’Europe dans le cadre du projet de construction du gazoduc MidCat.

Hanane Sabri, la psychologue clinicienne qui se met au service de Bais (Ille-et-Vilaine)

Après des années d’expériences professionnelles acquise entre le Maroc, le Sénégal et la France, Hanane Sabri, psychologue clinicienne, docteure en psychologie clinique, psychopathologie et psychanalyse, ouvre son cabinet de consultation à Bais...

Les Français ont moins visité le Maroc en 2021

Le Maroc fait partie des destinations les moins visitées par les Français en 2021, selon une enquête qui évoque les nouveaux comportements des voyageurs.

Saint-Etienne digère mal le départ de Nesryne El Chad

La joueuse marocaine Nesryne El Chad a quitté cet été l’Association sportive de Saint-Étienne (ASSE) qu’elle a intégrée en 2014, pour rejoindre le LOSC Lille. Son départ du Forez n’est pas vue d’un bon œil par le président du club des Verts, Jean-Marc...

Villepinte : le beau geste d’un Marocain envers les enfants et les sans abri

Avec son association Dans la Maison connue pour avoir porté secours et assistance aux personnes dans le besoin durant le premier confinement, Hamza Chikhi, un Marocain résidant en France sème la joie dans le cœur des enfants malades et des sans-abri en...

Terrorisme

Ramtane Lamamra charge à nouveau le Maroc (vidéo)

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, estime que le Maroc est allé trop loin dans la conspiration contre l’Algérie, en utilisant des membres de groupes terroristes et en frappant sa stabilité de l’intérieur.

Mina Dich, condamnée pour terrorisme au Royaume-Uni, demande sa libération conditionnelle

Mina Dich, qui purge une peine de six ans de prison pour avoir été membre de la première cellule terroriste entièrement féminine de Grande-Bretagne, a récemment plaidé que « son danger à long terme pour le public n’était pas pertinent » pour sa demande...

Lutte contre le terrorisme : 84 cellules démantelées au Maroc depuis 2015

Depuis sa création en 2015, le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a démantelé au Maroc 84 cellules terroristes. C’est ce qu’a affirmé son directeur, Cherkaoui Habboub, confirmant ainsi le royaume comme partenaire incontournable...

Que devient Zacarias Moussaoui ?

20 ans après les attentats du 11 septembre, Zacarias Moussaoui reste placé à l’isolement dans la même prison très haute sécurité ADX de Florence (Colorado). Il est le seul Français accusé de terrorisme et condamné à perpétuité en 2006 aux États-Unis.

Italie : en prison, un imam marocain visé par un mandat d’arrêt

L’Italie a délivré un mandat d’arrêt contre un imam marocain incarcéré dans une prison du pays. Lorsqu’il dirigeait les prières du vendredi, il incitait ses codétenus à commettre des actions terroristes.

Education

La majorité des élèves marocains a du mal à lire et écrire

Les élèves marocains ont des difficultés à acquérir des compétences de base. 70 % d’entre eux ont encore du mal à lire et à écrire.

Manifestation des enseignants violemment dispersée à Rabat (vidéo)

Plusieurs milliers d’enseignants contractuels ont manifesté, mercredi, au centre de Rabat pour exiger leur intégration dans la fonction publique. Interdite, la manifestation a été dispersée violemment par les forces de l’ordre.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

À Toulouse, une école musulmane risque la fermeture

À quelques jours de la rentrée scolaire, une école musulmane de Toulouse, accueillant 130 élèves entre le primaire et le collège avant les vacances d’été, a été signalée à la justice pour divers « manquements manifestes ».

Maroc : appel au remplacement du français par l’anglais

Bon nombre de Marocains appellent au remplacement du français par l’anglais comme première langue étrangère du pays en raison de son importance et de son utilisation dans les sciences. Dans ce sens, ils mènent une campagne massive sur les réseaux sociaux.

Décès

Deux Espagnols en prison pour le meurtre d’un Marocain

Le tribunal provincial de Tarragone a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de deux Espagnols, présumés auteurs du meurtre d’un Marocain, estimant les faits suffisamment graves et évoquant un risque de fuite et de destruction de preuves.

Syrie : tombé dans un puits, un enfant connaît le même sort que le petit Rayan

En Syrie, un enfant de 8 ans est décédé après être tombé dans un puits de 120 mètres de profondeur dans le village de Dihaban, à Kobani (Ain Al Arab).

Saint-Denis : décès de Salah-Eddine Belattar, élu français d’origine marocaine

Le conseiller municipal de Romainville, le Français d’origine marocaine Salah-Eddine Belattar, est décédé lundi dernier, à l’âge de 43 ans.

Maroc : manifestations après le décès d’un jeune par immolation à Sidi Bennour

Yassine, un jeune marchand ambulant, s’est immolé par le feu le 28 juillet à Sidi Bennour et n’a pas survécu à ses blessures. Il protestait contre la confiscation de son étal par les autorités locales. Son décès a déclenché des manifestations.

On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Attentat

Israël demande l’extradition d’un Israélien arrêté au Maroc

Israël a demandé au Maroc l’extradition de Nassim Khalibat, un citoyen israélien de 21 ans, arrêté à Rabat en janvier dernier et recherché depuis mars 2022 pour son implication présumée dans un attentat à la bombe, perpétré à Nazareth en 2021.

Allemagne : un Maroco-allemand arrêté pour avoir planifié un attentat à Francfort

Visé par une enquête depuis l’été 2022, un jeune maroco-allemand a été arrêté à Frankfurt par la police allemande. Il est soupçonné d’avoir préparé un attentat à Francfort. Il devait comparaître jeudi devant le juge d’instruction du tribunal de...

L’expertise du Maroc dans la lutte contre le terrorisme reconnue

Les éléments constitutifs de la singularité du modèle sécuritaire marocain, dans la lutte contre le terrorisme ont été analysés par le Président de l’Institut Prospective et sécurité en Europe (IPSE). L’ancien conseiller politique au ministère français...

Procès du 13-Novembre : témoignage du frère d’Abdelhamid Abaaoud

Yassine Abaaoud, frère cadet d’Abdelhamid Abaaoud, l’un des commanditaires des attentats en France en novembre 2015, a témoigné jeudi devant la cour d’assises spéciale dans le cadre du procès du 13 novembre. Les magistrats sont restés sur leur faim.

Six ans après les attentats de Bruxelles, Molenbeek tente de tourner la page

Même s’ils tentent coûte que coûte de tourner la page, d’écrire une nouvelle histoire, loin du radicalisme, les Molenbeekois se souviennent comme si c’était hier des attentats de Bruxelles qui ont 32 morts (hors kamikazes) et 340 blessés.