Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

13 août 2022 - 21h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion vers le Maroc avait été ordonnée, se propage sur les réseaux sociaux. Qu’en est-il réellement ?

« À l’initiative de la préfecture de Seine et Marne, une réunion s’est tenue à Melun le mardi 9 août en présence de Madame Nadège Baptista, préfète déléguée pour l’Égalité des Chances et 3 membres du bureau du CDCM 77 », fait savoir le CDCM dans une déclaration adressée à Saphirnews, coupant ainsi court à la rumeur. Le conseil assure que la rencontre « s’est déroulée dans un esprit constructif, de respect et de franchise ». « Les représentants du CDCM77 ont présenté une analyse profonde sur le contexte actuel et les attentes des musulmans seine-et-marnais, à savoir le respect, la compréhension et l’apaisement. Les motivations du CDCM 77 et ses membres derrière la publication de son communiqué ont été aussi évoquées et argumentées », poursuit-il.

À lire : Gérald Darmanin « humilié » par l’affaire Hassan Iquioussen

Aussi, ont-ils confirmé à la préfète que les propos de Hassan lquioussen prononcés lors de ses conférences en Seine-et-Marne n’ont jamais été en contradiction avec les valeurs de la République. « Le CDCM 77 a insisté sur la notion de liberté, d’État de droit et la nécessité de maintenir la paix sociale dans notre pays. Enfin, nous avons décidé de continuer nos échanges et maintenir notre dialogue autour de la table de la République ».

À lire :Du soutien pour Hassan Iquioussen, menacé d’expulsion

De son côté, la préfecture se félicite d’une réunion « constructive ». « Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord mais l’essentiel est que les acteurs musulmans continuent d’échanger à la table de la République », indique une source proche du dossier.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Expulsion - Hassan Iquioussen

Aller plus loin

Hassan Iquioussen : le Conseil d’État rend sa décision cette semaine

Saisi par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à la suite de la suspension par le tribunal administratif de Paris de l’arrêté d’expulsion de l’imam du Nord de la France...

Encore un imam expulsé de France

Soupçonné de radicalisation, Abderrahim Sayah, l’ex-président de la mosquée de Hautmont en France, a été interpellé puis expulsé mardi vers l’Algérie, son pays d’origine.

La justice désavoue Gérald Darmanin, Hassan Iquioussen ne sera pas expulsé

L’imam de Lourches Hassan Iquioussen, accusé d’antisémitisme, ne sera pas expulsé du territoire français vers le Maroc. Le Tribunal administratif de Paris vient de suspendre la...

Quel sort pour Hassan Iquioussen ?

Le Conseil d’État a examiné vendredi le recours du ministère de l’Intérieur contre la décision du tribunal administratif de Paris de suspendre l’expulsion d’Hassan Iquioussen....

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.