Encore un imam expulsé de France

15 juin 2023 - 17h10 - France - Ecrit par : P. A

Soupçonné de radicalisation, Abderrahim Sayah, l’ex-président de la mosquée de Hautmont en France, a été interpellé puis expulsé mardi vers l’Algérie, son pays d’origine.

Abderrahim Sayah a été expulsé mardi « sur instruction » du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Depuis 2016, il est considéré comme le leader du salafisme sur le bassin de la Sambre. Selon les services de l’État, il « a pris une part active dans les faits ayant justifié la fermeture du lieu de culte » en 2018 et a « contribué à la radicalisation » d’un quartier de Maubeuge, fait savoir France 3.

L’homme est arrivé en France à l’âge de 5 ans. En 2014, il crée l’association culturelle « Assalem » qui donne naissance à la mosquée « As-Sunnah » de Hautmont, « connue pour dispenser un islam salafiste wahabbite », « le jihad armé » et « la violence » envers les juifs et les chrétiens, d’après l’arrêté d’expulsion.

À lire : Expulsion d’un imam de la France le jour de l’Aïd

Selon l’arrêté d’expulsion, Abderrahim Sayah est également « coupable de nombreux délits » dont les plus récents sont « spécialement dirigés contre les forces de sécurité et les institutions ». Pourtant, lors d’une audience devant la commission d’expulsion du tribunal de Lille en septembre, il assurait être un « homme de paix » n’exerçant qu’une « fonction administrative » à la mosquée.

« Depuis 2017, grâce à l’action des services (du ministère de l’Intérieur), ce sont 850 étrangers radicalisés qui ont été expulsés », a indiqué Gérald Darmanin sur les réseaux sociaux. En janvier dernier, l’imam Hassan Iquioussen a été expulsé vers le Maroc par la Belgique après avoir fui la France qui l’accusait de radicalisation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Terrorisme - Expulsion - Islam

Aller plus loin

Assises de l’Islam de France : imams et sécurité en débat

La formation des imams et la sécurisation des mosquées étaient au menu des 4ᵉ assises départementales de l’Islam de France.

L’expulsion de l’imam marocain Mohamed Toujgani confirmée

Le recours de Mohamed Toujgani, imam principal de Molenbeek contre le retrait de son droit de séjour, a été rejeté par la justice belge ce vendredi 5 aout.

Un Marocain expulsé d’Espagne

Un homme d’origine marocaine a été expulsé cette semaine d’Espagne. On lui reproche de nombreux passages devant la justice et des condamnations.

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.