Du soutien pour Hassan Iquioussen, menacé d’expulsion

30 juillet 2022 - 11h00 - France - Ecrit par : A.T

La menace d’expulsion lancée contre l’imam Hassan Iquioussen, est très mal perçue au sein de la communauté musulmane en France. L’organisation Musulmans de France (MF), à laquelle il est rattaché, a réagi, exprimant son indignation face à un traitement jugé injuste.

Le prédicateur d’origine marocaine va être expulsé du territoire français en vertu de la loi contre le séparatisme, a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il l’accuse de tenir « depuis des années un discours haineux à l’encontre des valeurs de la France, contraire à nos principes de laïcité et d’égalité entre les femmes et les hommes. »

Cette décision a suscité de nombreuses réactions, émanant de personnalités religieuses et organisations. Au lendemain de l’annonce, l’ex-Union des organisations islamiques de France (UOIF) a exprimé publiquement « son étonnement et son incompréhension » face à la procédure d’expulsion lancée à l’encontre d’un imam « qui n’a jamais ménagé ses efforts afin de diffuser un islam authentique empreint d’amour et de tolérance », rapporte Saphirnews.

A lire : Expulsion d’un imam de la France le jour de l’Aïd

«  Aujourd’hui, j’exprime ma profonde incompréhension quant à cette décision à l’encontre de Hassan Iquioussen, l’un des plus prestigieux prédicateurs musulmans de France. À travers son discours mesuré, il a su immuniser de l’extrémisme et du fanatisme religieux des centaines de milliers de jeunes durant deux générations successives », estime Mohsen Ngazou, président de M.F, interrogé par Saphirnews. Et d’ajouter : « C’est un homme de paix et de dialogue. Il n’a cessé de suivre une voie éclairée et respectueuse du cadre républicain. Une longue expérience du terrain alliée à la maturité de l’âge lui confère une sagesse extraordinaire. »

Réitérant sa confiance en la justice, Ngazou s’est dit « convaincu que la justice de notre République lui rétablira ses droits fondamentaux ». Même son de cloche du côté de Hassan Iquioussen, qui a fait valoir sa « confiance en la justice et (en ses) conseils afin d’annuler cette procédure d’expulsion ».

Sujets associés : France - Religion - Expulsion - Immigration - Hassan Iquioussen

Aller plus loin

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à...

Hassan Iquioussen expulsé au Maroc : la fin d’un feuilleton judiciaire

Un feuilleton judiciaire qui a duré des semaines vient de se terminer entre la France et la Belgique. L’imam marocain Hassan Iquioussen, âgé de 58 ans et « fiché S » pour des «...

Un Marocain évite de justesse son expulsion des Etats-Unis

Accusé d’avoir mis le feu à un véhicule de la police lors des manifestations de 2020 après le meurtre de George Floyd, aux États-Unis, un jeune marocain a été condamné, lundi à...

Montpellier : mobilisation pour Jalal, «  brillant étudiant  » d’origine marocaine menacé d’expulsion

Des syndicats étudiants montpelliérains apportent leur soutien à Jalal, « brillant étudiant » d’origine marocaine, menacé d’expulsion. Un rassemblement s’organise ce mardi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.