Gérald Darmanin justifie l’expulsion des étrangers

28 juillet 2022 - 15h40 - France - Ecrit par : G.A

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin est revenu dans une interview sur BFMTV sur les expulsions des étrangers, dont des Marocains, accusés de délinquance.

Au cours de son intervention, le ministre a affirmé « assumer une forme de double peine » en renvoyant les étrangers mis en cause pour des faits de délinquance. Selon Gérald Darmanin, « la France est généreuse et accueille à bras ouvert. Le bon sens, c’est de respecter les règles de la République, sinon on s’en va », a-t-il déclaré.

À lire : La France veut expulser les étrangers coupables de délits graves

Gérald Darmanin dit rejeter « le comportement de Marine Le Pen qui dit que les étrangers sont mauvais par nature » mais considère avoir une posture « de bon sens ». « Je parle à tous les Français. Quand Marine Le Pen fait 42 %, j’assume de parler aux électeurs. Sinon, on aura un ou une populiste qui gagne la prochaine présidentielle » a-t-il poursuivi.

À lire : La France veut expulser "systématiquement" les fauteurs de troubles étrangers

Depuis janvier, la France a expulsé 9 850 étrangers « mis en cause pour des faits de délinquance ». Le ministre de l’Intérieur se réjouit d’avoir réussi « 25 % d’expulsions supplémentaires dont 50 % » en direction de « la Tunisie, l’Algérie et le Maroc ».

À lire : La France accélère l’expulsion des "radicalisés"

Compte tenu de la situation politique en Afghanistan et en Syrie, les ressortissants de ces pays ne sont pas concernés pour le moment par les expulsions. Au cas où ils seraient mis en cause pour des délits, Gérald Darmanin assure qu’ils feront « leurs peines de prison en France » et seront ensuite « surveillés » mais en aucun cas expulsés vers des pays en guerre.

Sujets associés : France - Lois - Expulsion - Immigration

Aller plus loin

La France veut expulser "systématiquement" les fauteurs de troubles étrangers

Les fauteurs de trouble de nationalité étrangère ne sont plus les bienvenus sur le territoire français. Ils doivent être "systématiquement" renvoyés dans leur pays d’origine,...

Deux Marocaines expulsées de Bali

En Indonésie, deux Marocaines ont été expulsées de Bali vers le Maroc après expiration de leur visa et de leurs passeports marocains. Interdiction leur a été faite de revenir...

Etrangers menacés d’expulsion : la France va durcir la loi

Le gouvernement français entend adopter une nouvelle approche – consignée dans sa future loi sur l’asile et l’immigration, prévue au premier semestre 2023 – quant à la question...

Des Marocains expulsés à Nîmes 

Les forces de l’ordre ont démarré jeudi l’évacuation du squat de la rue Pierre Semard à Nîmes dans le Gard, illégalement occupé depuis 2019 par une dizaine de familles d’origine...

Ces articles devraient vous intéresser :

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.