L’affaire Hassan Iquioussen, « un racisme d’État »

2 août 2022 - 14h00 - France - Ecrit par : S.A

Deux associations réagissent à l’annonce du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de sa volonté d’expulser l’imam de Lourches Hassan Iquioussen du territoire français. L’une dénonce un « racisme d’État » tandis que l’autre crie à « une instrumentalisation politico-médiatique du droit ».

Dans un communiqué, l’UJFP dénonce « le racisme d’État » qui « poursuit son projet de discrimination d’une partie de la population, depuis le vote de la loi scélérate dite ‘séparatisme’ ». « Une grande partie de la presse, loin de défendre les libertés, ressort une vieille déclaration de 2003 à connotation antisémite, sur laquelle l’imam Iquioussen est revenu et a présenté des excuses. Vingt ans après, la manœuvre politique est grossière. Si des déclarations de cet imam sont répréhensibles, qu’il soit jugé pour cela ! », dénonce encore l’association. Elle se déclare « solidaire des musulmans ostracisés » et d’une « dérive liberticide qui en dit long sur l’extrême-droitisation du pays par Macron et ses alliés ».

À lire : Hassan Iquioussen en « danger » s’il est expulsé au Maroc

« Alors que le comportement d’Hassan Iquioussen n’a pas changé entre les périodes avant ou après ces précédents renouvellements, indique pour sa part la LDH, l’exécutif veut l’expulser en invoquant des raisons qui, pour l’essentiel, remontent à une vingtaine d’années, soit une époque antérieure à plusieurs renouvellements de son titre de séjour. Finalement, le seul fait générateur du refus de renouvellement aujourd’hui semble n’être que… sa demande de renouvellement. » L’association souligne qu’il n’y a pas de condamnation, ni de délit particulier, pas de danger imminent ni d’urgence quelconque. Selon elle, c’est juste une instrumentalisation politico-médiatique du droit, le bon plaisir d’un ministre qui, une fois de plus, donne des gages à l’extrême droite.

À lire : Du soutien pour Hassan Iquioussen, menacé d’expulsion

Et de signaler : « Hassan Iquioussen est, certes, un prédicateur musulman qui développe une vision particulièrement conservatrice de la religion, et une conception de la société et de la famille que nous sommes nombreuses à trouver rétrograde et aux antipodes de nos valeurs ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Expulsion

Aller plus loin

Du soutien pour Hassan Iquioussen, menacé d’expulsion

La menace d’expulsion lancée contre l’imam Hassan Iquioussen, est très mal perçue au sein de la communauté musulmane en France. L’organisation Musulmans de France (MF), à...

Hassan Iquioussen indésirable à Châtellerault

La venue du conférencier Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion vers le Maroc avait été ordonnée, à la mosquée de la Paix à...

Verdict dans l’affaire Yanis : « une justice raciste », selon ses parents

La réaction des parents de Yanis, l’enfant de 8 ans meurt percuté en février par une voiture sur un passage piéton du lac de Villeneuve-de-la-Raho, ne sait fait attendre après...

Des plages privées en France interdites aux Maghrébins

En France, les Magrébins et les noirs sont toujours victimes de discrimination sur les plages privées de la côte d’Azur. Deux d’entre elles ont été épinglées lors d’un “testing”...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.