Recherche

Les propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs coûtent cher à CNews

© Copyright : DR

19 mars 2021 - 18h00 - Monde - Par: S.A

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a infligé une amende de 200 000 euros à CNews pour des propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs. Une première pour une chaîne d’info en continu.

Les propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs coûtent cher à CNews. Le CSA a condamné, jeudi 18 mars, la chaîne d’info du groupe Canal+ à une amende de 200 000 euros pour « incitation à la haine » et « à la violence ». Cette sanction financière est une première à l’encontre d’une chaîne d’information, a précisé le conseil à l’AFP, assurant que « la loi n’ayant pas été respectée, cette sanction est mécanique ».

« Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent », avait déclaré l’éditorialiste, le 29 septembre, lors d’un débat de l’émission. « Face à l’info » dédié à la question des mineurs isolés après l’attentat devant les ex-locaux de « Charlie Hebdo ». « Quand bien même ces propos ont été tenus dans le cadre d’un débat en lui-même légitime […], ils ont été de nature à inciter à la haine envers les mineurs étrangers isolés, et ont véhiculé de nombreux stéréotypes particulièrement infamants à leur égard, de nature à encourager des comportements discriminatoires », justifie le CSA dans un communiqué.

Le Conseil reproche à CNews de n’avoir pas assuré la maîtrise l’antenne. «  […] D’autant plus que l’émission a été diffusée en différé et sans modification, ainsi que l’a souligné le comité d’éthique du groupe Canal+ dans son avis rendu le 22 octobre 2020 », indique-t-il. CNews a déjà été mise en demeure pour des faits similaires fin 2019. À l’époque, le CSA avait délivré un avertissement à la chaîne après des propos d’Éric Zemmour sur l’islam et la colonisation de l’Algérie.

Le Groupe Canal+ s’est fendu d’un communiqué pour déplorer « la décision du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ». Selon lui, elle « contrevient au principe de liberté d’expression ». Il « compte mettre en œuvre les voies de recours possibles dans les plus brefs délais ».

Mots clés: France , Amendes

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact