Les propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs coûtent cher à CNews

19 mars 2021 - 18h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a infligé une amende de 200 000 euros à CNews pour des propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs. Une première pour une chaîne d’info en continu.

Les propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs coûtent cher à CNews. Le CSA a condamné, jeudi 18 mars, la chaîne d’info du groupe Canal+ à une amende de 200 000 euros pour « incitation à la haine » et « à la violence ». Cette sanction financière est une première à l’encontre d’une chaîne d’information, a précisé le conseil à l’AFP, assurant que « la loi n’ayant pas été respectée, cette sanction est mécanique ».

« Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent », avait déclaré l’éditorialiste, le 29 septembre, lors d’un débat de l’émission. « Face à l’info » dédié à la question des mineurs isolés après l’attentat devant les ex-locaux de « Charlie Hebdo ». « Quand bien même ces propos ont été tenus dans le cadre d’un débat en lui-même légitime […], ils ont été de nature à inciter à la haine envers les mineurs étrangers isolés, et ont véhiculé de nombreux stéréotypes particulièrement infamants à leur égard, de nature à encourager des comportements discriminatoires », justifie le CSA dans un communiqué.

Le Conseil reproche à CNews de n’avoir pas assuré la maîtrise l’antenne. «  […] D’autant plus que l’émission a été diffusée en différé et sans modification, ainsi que l’a souligné le comité d’éthique du groupe Canal+ dans son avis rendu le 22 octobre 2020 », indique-t-il. CNews a déjà été mise en demeure pour des faits similaires fin 2019. À l’époque, le CSA avait délivré un avertissement à la chaîne après des propos d’Éric Zemmour sur l’islam et la colonisation de l’Algérie.

Le Groupe Canal+ s’est fendu d’un communiqué pour déplorer « la décision du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ». Selon lui, elle « contrevient au principe de liberté d’expression ». Il « compte mettre en œuvre les voies de recours possibles dans les plus brefs délais ».

Sujets associés : France - Amendes

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Mineurs marocains : amende de 200 000 euros contre Eric Zemmour confirmée

Le Conseil d’État a confirmé la sanction prise en mars 2021 par le CSA, aujourd’hui Arcom, après des dérapages verbaux d’Eric Zemmour dans l’émission « Face à l’info », sur les...

France : Eric Zemmour échange avec Emmanuel Macron sur l’immigration

Dans son livre à paraître ce mois de septembre, Eric Zemmour a révélé un échange téléphonique avec Emmanuel Macron, survenu en mai 2020. Entre autres sujets évoqués :...

Eric Zemmour devant la justice après ses propos sur les migrants mineurs

Le journaliste Eric Zemmour va comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ». Il avait...

Le discours de haine coûte cher à CNews

Decathlon a pris la décision de retirer ses publicités sur CNews pour Noël et entend le faire également pour l’année 2021. Raison évoquée : la propagation des discours de haine sur la...

Nous vous recommandons

France

BNP Paribas ne quitte pas le Maroc

Le groupe bancaire français BNP Paribas aurait décidé de quitter le Maroc. L’information diffusée par certains médias a été démentie par les responsables du groupe.

Le PSG fait monter les enchères pour recruter Achraf Hakimi

La bataille entre Chelsea et le PSG pour enrôler Achraf Hakimi se poursuit. Le club français aurait augmenté son offre afin de répondre aux offensives des Blues ainsi qu’aux exigences de l’Inter. Paris aurait fait désormais une proposition de 70 millions...

La France appelle le Maroc et l’Algérie au dialogue

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, c’est au tour de la France d’appeler les deux pays « au dialogue...

France : un Marocain en prison pour avoir terrorisé sa femme enceinte

Dans l’Aude, Nabil Soualah, un Marocain de 39 ans, a été incarcéré pour violences conjugales, après une comparution immédiate. Sa femme enceinte de six mois avait sauté du balcon au 1ᵉʳ étage pour le...

Ce mauvais coup fait aux supporters marocains par la France

Alors que 8 000 tickets étaient destinés aux supporters marocains pour assister au match entre le Maroc et la France en demi-finale de la coupe du monde Qatar 2022 soldé par un score de 2-0 en faveur des Bleus, la Fédération française de football (FFF) a...

Amendes

Maroc : "Moulat el Khimar", l’héroïne d’une vidéo hot condamnée

Le tribunal de première instance de Tétouan a condamné « Moulat Al Khimar », la fille au voile islamique intégral, héroïne d’une vidéo hot devenue virale sur les réseaux sociaux, à un mois de prison et une amende de 500 DH. Son petit ami est toujours activement...

Belgique : une amende guette les voyageurs en provenance du Maroc

Les voyageurs en provenance du Maroc et d’autres pays classés en zone rouge se verront infliger une amende s’ils refusent de se faire dépister.

Maroc : les radars fixes ont rapporté 66 millions de dirhams

Grâce aux radars fixes placés sur les axes routiers, les tribunaux marocains ont rendu 182 354 jugements relatifs aux violations et délits détectés, pour un montant total de 66 655 821 dirhams.

Hajj 2020 : une mise en garde aux pèlerins

Les pèlerins au hajj 2020 qui pénétreraient dans les lieux saints de La Mecque sans permis seront passibles d’une amende de 10 000 rials saoudiens (2352 euros). Ainsi en a décidé le ministère saoudien de...

Essaouira : une femme médecin en prison

Une femme médecin exerçant au centre sanitaire de la municipalité de Talmsset à Essaouira a écopé d’une peine de dix mois de prison ferme assortie d’une amende de 10 000 DH pour absence non justifiée au travail. Tel est le verdict rendu par le tribunal de...