Eric Zemmour devant la justice après ses propos sur les migrants mineurs

24 juillet 2021 - 13h40 - France - Ecrit par : S.A

Le journaliste Eric Zemmour va comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ». Il avait qualifié les migrants mineurs non accompagnés de « voleurs et assassins ».

« Ils (migrants mineurs isolés) n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent », avait déclaré l’éditorialiste, le 29 septembre 2020, lors d’un débat de l’émission « Face à l’info », dédié à la question des mineurs isolés après l’attentat devant les ex-locaux de « Charlie Hebdo ». Des propos pour lesquels plusieurs associations et collectivités locales avaient porté plainte.

À lire : Pour Eric Zemmour, les migrants sont des "voleurs" et "violeurs"

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour « provocation à la haine raciale » et « injures publiques à caractère raciste ». De son côté, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait condamné, le 18 mars, la chaîne d’info du groupe Canal+ à une amende de 200 000 euros pour « incitation à la haine » et « à la violence ». Le parquet de Paris vient de citer le journaliste à comparaître le 8 septembre devant le tribunal correctionnel pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales », rapporte l’AFP. Une information confirmée par son avocat, Olivier Pardo.

Sujets associés : France - Paris - Droits et Justice - Racisme

Aller plus loin

Eric Zemmour prône la pression sur le Maroc

Un nouveau dérapage du polémiste Eric Zemmour, lors de l’émission " Face à l’info " sur Cnews le 30 septembre dernier. Il a déclaré ouvertement que les mineurs non accompagnés,...

Éric Zemmour jugé pour « provocation à la haine raciale et injure raciale »

« Complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale ». Voilà les charges qui pèsent sur Eric Zemmour pour avoir tenu des propos insultants envers les mineurs...

Qui est Sarah Knafo, la juive marocaine, très proche d’Eric Zemmour ?

S’il est un personnage qui suit partout le journaliste et écrivain Eric Zemmour, qui a confirmé son “envie” de se porter candidat à la présidentielle de 2022, c’est bien Sarah...

Les propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs coûtent cher à CNews

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a infligé une amende de 200 000 euros à CNews pour des propos d’Éric Zemmour sur les migrants mineurs. Une première pour une chaîne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.