Recherche

Nouveaux rebondissements dans l’affaire d’escroquerie de Renault-Tanger

© Copyright : DR

30 octobre 2020 - 20h30 - Société

28 individus ont comparu devant le Procureur général près la Cour d’appel de Tanger, en attendant d’être traduits devant la chambre criminelle pour les délits de constitution d’un réseau criminel, vol qualifié, abus de confiance et recel.

Le 17 octobre dernier, une unité de la Gendarmerie royale avait réussi à intercepter un camion chargé de pièces de rechange à la sortie de l’usine Renault-Nissan à Tanger-Med. Deux individus, impliqués dans cette opération, étaient sur le point de détourner près de 3 millions de dirhams de marchandises.

Le coup de filet des gendarmes est intervenu quelques jours après le démantèlement d’un réseau criminel composé de 26 individus, dont plusieurs employés de l’usine Renault. Les mis en cause n’étaient pas à leur premier vol, collaboraient avec une bande de receleurs.

L’enquête, menée par la brigade nationale de la police judiciaire, s’est soldée par l’arrestation de 6 individus dans un premier temps. Leurs révélations ont permis de démanteler le reste du réseau criminel, en plus des dizaines de receleurs à travers le royaume.

Mots clés: Renault Tanger , Escroquerie , Tanger

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact