Espace aérien du Sahara : L’Espagne confirme être en discussion avec le Maroc

17 avril 2024 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le gouvernement espagnol a confirmé avoir engagé depuis deux ans des discussions avec le Maroc au sujet de la gestion de l’espace aérien du Sahara, assurant que ces échanges ne visent pas un transfert du contrôle de cet espace au Maroc.

Au cours des deux dernières années, deux réunions ont eu lieu avec le Maroc pour discuter de la gestion de l’espace aérien du Sahara, a indiqué l’Exécutif espagnol dans une réponse à la question de la députée de la Coalition canarienne, Cristina Valido, demandant à connaître le contenu des accords conclus avec le Maroc « pour le transfert de la gestion de l’espace aérien existant entre la communauté autonome des îles Canaries et le territoire du Sahara occidental ».

Dans cette réponse à laquelle Europa Press a eu accès, le gouvernement espagnol a rappelé que le point 7 de la déclaration commune entre l’Espagne et le Maroc, signé le 7 avril 2022 à Rabat, avait annoncé l’engagement des « discussions sur la gestion des espaces aériens ». C’est donc sur cette base qu’un « groupe de travail sur la coopération aérienne a été créé, s’est réuni à deux reprises depuis lors, afin d’améliorer la coopération entre les deux parties », a-t-il expliqué.

À lire : Le Maroc veut reprendre à l’Espagne le contrôle de l’espace aérien du Sahara

« Le groupe de travail s’est concentré sur la coopération technique, l’information et la communication dans l’espace aérien, ainsi que sur leur sécurité et leur gestion », a précisé l’Exécutif espagnol, soulignant que le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, et le président Pedro Sanchez, lors de leurs récentes visites au Maroc, respectivement en décembre 2023 et en février 2024, ont réitéré leur accord pour le maintien de ce groupe de travail.

Dans une réponse à une question parlementaire en mars 2023, le gouvernement espagnol avait affirmé que cette question faisait l’objet de discussions avec le Maroc, précisant que les échanges visaient une coordination de la gestion de l’espace aérien « entre les deux parties » afin de « garantir une plus grande sécurité ». De son côté, le Maroc, sans l’affirmer publiquement, souhaite reprendre le contrôle de l’espace aérien au-dessus du Sahara, actuellement géré depuis les îles Canaries.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Iles Canaries - Sahara Marocain

Aller plus loin

Gestion de l’espace aérien du Sahara : l’Espagne dit non au Maroc

L’Espagne a informé le Maroc que le transfert de la gestion de l’espace aérien du Sahara n’aura pas lieu. Une décision qui, selon certaines sources, aurait provoqué la reprise...

Le Maroc veut reprendre à l’Espagne le contrôle de l’espace aérien du Sahara

L’Espagne a accepté de céder le contrôle aérien du Sahara au Maroc. Le président Pedro Sanchez devrait marquer son accord pour ce changement lors de la Réunion de haut niveau...

Le Maroc se prépare pour la gestion de l’espace aérien du Sahara

Le Maroc s’active pour le transfert par l’Espagne de la gestion de l’espace aérien du Sahara, en contrepartie de l’ouverture des bureaux de douane de Sebta et Melilla.

Sahara : l’Espagne cède l’espace aérien au Maroc

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez aurait accepté de transférer au Maroc la gestion de l’espace aérien du Sahara, actuellement contrôlé depuis les îles Canaries, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.