Une cellule terroriste dirigée par un Marocain démantelée en Espagne

24 mai 2020 - 08h30 - Ecrit par : I.L

Une cellule terroriste liée à l’organisation terroriste dite Daech a été démantelée à Bolanos de Calatrava (Ciudad Real, centre de l’Espagne), selon un communiqué de la police espagnole. Les membres de cette cellule préparaient des attaques terroristes contre des forces de sécurité en Europe.

Actif depuis plusieurs années sur le territoire espagnol, un ressortissant marocain, présumé chef de cette cellule, réussissait à capter et à endoctriner dans son pays, plusieurs jeunes qui avaient planifié des attentats terroristes dans le royaume du Maroc et aux Émirats arabes unis, indique la police espagnole dans un communiqué. Ces jeunes avaient été interpellés lors de plusieurs opérations menées par la DGST.

L’opération menée par le Bureau d’information de la police nationale, en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Maroc et de l’agence européenne de police Europol, a permis de localiser ce djihadiste en Espagne, de surveiller ses mouvements pendant plus d’un an. L’enquête a permis également de révéler que cet individu était un disciple d’Abou Mohammed Al-Adnani. Celui-ci était jusqu’à sa mort, le chef des opérations étrangères de Daech, son porte-parole et son principal responsable en Syrie.

Selon le même communiqué, le mis en cause, pendant son séjour en Espagne, a repris ses activités de recrutement de nouveaux membres, et rassemblait un groupe de partisans qui ont adhéré à l’idéologie takfiriste, le courant le plus radical du djihadisme. Aussi, organisait-il des réunions d’endoctrinement à son domicile et se rendait même avec ses disciples, à des fêtes dans les villes voisines, où ils critiquaient, avec une violence extrême, les coutumes occidentales, montrant de la haine envers les personnes qui y participaient.

D’après la même source, le chef présumé de cette cellule, visionnait très souvent, des vidéos de martyre et d’exécution d’attentats en Europe, comme celui contre l’hebdomadaire français, Charlie Hebdo. Il exprimait également sa haine envers les forces de sécurité et faisait part de son désir de les attaquer dans l’exercice de leurs fonctions. Grâce à ces menaces directes, qui se sont intensifiées ces dernières semaines, ainsi que les instructions données par Daech à ses adeptes à travers diverses publications, le ressortissant marocain, chef présumé de cette cellule de quatre membres, a été interpellé avec ses partisans, conclut la police espagnole.

Tags : Espagne - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Etat islamique - Daech - Arrestation

Aller plus loin

Europol démantèle un réseau de trafiquants de cannabis marocain

La Guardia Civil espagnole en coordination avec Europol a démantelé un réseau de trafiquants de cannabis opérant depuis le Maroc. En tout, 64 suspects ont été...

Nous vous recommandons

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la demander.

Vahid Halilhodzic règle ses comptes avec ses détracteurs

Sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines, le sélectionneur national des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, a réagi à plusieurs sujets, notamment sur la qualification pour la Coupe du monde 2022, les spéculations sur son départ, les propos de...

Un groupe chinois de fabrication d’armes s’installe au Maroc

La société chinoise Norinco, spécialisée dans l’industrie de l’armement, a posé ses valises au Maroc en ouvrant une filiale à Rabat.

Maroc-Espagne : le nouveau ministre des affaires étrangères veut rétablir le dialogue

Fraichement nommé à l’issue du remaniement du gouvernement, José Manuel Albares, le nouveau chef de la diplomatie espagnole fait du rétablissement du dialogue entre Madrid et Rabat une de ses priorités.

2,7 millions de dirhams volés dans une voiture à Bouznika

Sept personnes ont été arrêtées à Bouznika pour leur implication présumée dans le vol d’une importante somme d’argent. Organisés en bande criminelle, ces individus sont parvenus à dérober 2,7 millions de dirhams à l’épouse de l’ancien président mauritanien,...

Pour venir au Maroc, le pass vaccinal n’est pas obligatoire pour les enfants

Le gouvernement a décidé d’exempter de pass vaccinal les enfants de 6 à 18 ans venus de l’étranger. Toutefois, un test PCR sera exigé pour entrer sur le territoire national.

Le Maroc veut contrôler l’espace aérien du Sahara

L’Espagne et le Maroc tenteront prochainement de trouver une solution au problème de la délimitation des eaux canariennes et marocaines, mais aussi des eaux du Sahara. Rabat souhaiterait offrir des contrats aux entreprises éoliennes espagnoles en...

Etonnante découverte de chercheurs marocains dans des grottes en Espagne et au Maroc

Des scientifiques espagnols et marocains ont démontré des similitudes dans les objets trouvés et les dessins artistiques dans certaines grottes paléolithiques au sud de l’Espagne et au Maroc.

Un combattant marocain pro-Ukraine détenu par les Russes ?

Un Marocain engagé aux côtés des forces ukrainiennes serait détenu par l’armée russe. Le combattant aurait été capturé par les forces russes dans le Donbass, selon le journaliste russe Aleksandr Sladkov.

Comment l’Algérie a arraché Ismaël Bennacer au Maroc

L’Algérie et le Maroc se sont disputés pour avoir le joueur Ismael Bennacer. Ce dernier a choisi de porter le maillot des Verts au détriment de la sélection marocaine.