Recherche

Une cellule terroriste prête à passer à l’acte démantelée au Maroc

© Copyright : DR

25 mars 2021 - 13h10 - Société - Par: G.A

Une cellule terroriste affiliée à l’État islamique, composée de quatre extrémistes âgés entre 24 et 28 ans actifs dans la ville d’Oujda, a été démantelée ce jeudi matin par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Le démantèlement de cette cellule terroriste et la mise en échec de ses plans extrémistes imminents ont été réalisés grâce à une coordination étroite entre les services de la DGST et les services de renseignements américains.

Dans un communiqué, le BCIJ a indiqué que c’est une opération qui intervient dans de la lutte menée par le Maroc pour neutraliser la menace terroriste de son territoire, démanteler les organisations extrémistes qui ont pour objectif de porter atteinte à la sécurité et la stabilité du Royaume.

Au total, trois opérations ont été menées simultanément dans quatre quartiers Oujda et ont abouti à l’interpellation des membres de cette cellule terroriste. Au cours des opérations, les éléments des forces spéciales de la DGST ont dû lancer des bombes assourdissantes pour neutraliser le danger émanant du suspect principal, tandis que le deuxième suspect a été traqué et interpellé sur les toits des maisons voisines. La perquisition du domicile du principal suspect a permis la saisie d’une importante somme d’argent en devise étrangère, de quatre passeports appartenant aux membres de la cellule, de plusieurs armes blanches, et du matériel informatique qui sera soumis à l’expertise technique nécessaire.
Pour le moment, les recherches et investigations préliminaires permettent au BCIJ d’affirmer que les membres de cette cellule terroriste ont déclaré leur « loyauté » à l’émir présumé de « l’État islamique » (EI).

Ils avaient prévu de rejoindre les camps de cette organisation terroriste dans la région du Sahel pour mener des opérations de combat, avant d’être renvoyés au Maroc pour perpétrer des actes terroristes contre des installations nationales vitales, des locaux sécuritaires et des bases militaires. Les recherches préliminaires ont aussi révélé que les mis en cause interpellés ont déjà mené plusieurs opérations de reconnaissance pour identifier les cibles et les installations sensibles à viser. Le BCIJ souligne que cette nouvelle opération proactive confirme la croissance continue des menaces terroristes qui guettent la sûreté du Royaume et la sécurité des citoyens. Il indique également la détermination des extrémistes imprégnés de l’idéologie de Daech à mettre en œuvre des projets terroristes visant à porter gravement atteinte à la sécurité des personnes, des biens et de l’ordre public, précise le communiqué.

Les mis en cause interpellés ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée par le BCIJ sous la supervision du parquet chargé du terrorisme. Le but est d’identifier les complices et autres personnes impliqués dans cette cellule terroriste, et déterminer les ramifications régionales et leurs liens éventuels avec des projets terroristes au niveau national et mondial, conclut le BCIJ.

Mots clés: Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) , Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) , Oujda , Terrorisme , Etat islamique - Daech

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact