Le Maroc démantèle une nouvelle cellule terroriste, quatre arrestations

22 juin 2021 - 11h19 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une cellule terroriste affiliée à l’État islamique, composée de quatre extrémistes âgés de 22 à 28 ans, a été démantelée ce mardi matin dans la commune rurale de Sidi Zouine, près de Marrakech. Un exploit réalisé par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ).

Les éléments du BCIJ ont arrêté, aux premières heures de ce mardi 22 juin à Sidi Zouine, quatre membres présumés d’une cellule terroriste âgés de 22 à 28 ans, indique la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) dans un communiqué. Les prévenus auraient prêté allégeance à l’organisation terroriste Daech. Selon les premiers éléments de l’enquête, ils étaient à un stade avancé dans la préparation d’actes terroristes contre plusieurs cibles au Maroc.

À lire : Une cellule terroriste prête à passer à l’acte démantelée au Maroc

Le présumé «  émir  » de cette cellule comptait rejoindre les rangs de Daech après avoir été embrigadé par l’un des leaders de cette organisation, basé à l’étranger, poursuit la DGST. Soudeur de profession, il a fabriqué des armes blanches ainsi que des engins explosifs. Il était passé à l’étape d’exécution, après avoir recruté et formé des personnes autour de lui, fabriqué des explosifs et listé des cibles dont des personnes physiques qui devaient être éliminées à l’arme blanche. Dans son viseur, des locaux des services de sécurité. Cette cellule terroriste était entré en contact avec des adolescents de Sidi Zouine afin de les initier à l’idéologie destructrice de la mouvance terroriste.

Lors de l’intervention, les éléments du BCIJ ont procédé à la saisie de plusieurs objets dont des armes blanches et des produits chimiques utilisés pour fabriquer des explosifs. Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée par le BCIJ sous la supervision du parquet antiterroriste.

Sujets associés : Marrakech - Terrorisme - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Arrestation

Aller plus loin

Une cellule terroriste démantelée à Errachidia, trois arrestations (photos)

Les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ont procédé, ce mardi 14 septembre, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’État islamique,...

Une cellule terroriste prête à passer à l’acte démantelée au Maroc

Une cellule terroriste affiliée à l’État islamique, composée de quatre extrémistes âgés entre 24 et 28 ans actifs dans la ville d’Oujda, a été démantelée ce jeudi matin par le...

L’Espagne aide le Maroc à arrêter un présumé terroriste à Tanger

Un homme a été arrêté ce mardi matin par la police marocaine, en collaboration avec le Commissariat général à l’information (CGI) de la police espagnole. Il serait un terroriste...

Lutte anti-terroriste : 5 personnes préparant des attentats au Maroc arrêtés

Cinq personnes proches du groupe terroriste Daech ont été arrêtées mardi et mercredi par le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ). Ils avaient l’intention de mener...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...