Maroc : 4 présumés terroristes arrêtés à Nador

7 juillet 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une cellule terroriste a été démantelée ce mardi à Nador, par les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Le groupe composé de quatre individus a des ramifications avec le Daech.

Ce groupe terroriste entretient, selon le ministère de l’Intérieur, des liens avec le Daech. L’un des frères des quatre éléments appréhendés est un combattant de ce groupe terroriste.

Ce coup de filet du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), s’inscrit dans le cadre des efforts déployés dans le but de combattre les réseaux terroristes qui visent la stabilité du Royaume. Ainsi, sur la base d’informations précises, les quatre hors-la-loi, âgés entre 21 et 26 ans, ont été interpellés, souligne un communiqué du ministère de l’Intérieur.

La même source révèle que ces quatre individus, partisans de l’organisation dite “État islamique” planifiaient des attaques terroristes visant particulièrement les sites sensibles du Royaume. Les premières investigations du BCIJ relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), confirment que les quatre individus arrêtés étaient en lien étroit avec “les membres de la cellule terroriste” portant des projets funestes et qui avait été démantelée, “le 04/12/2019 dans le cadre d’une coopération sécuritaire conjointe entre les services sécuritaires marocains et leurs homologues espagnols”.

Pour les besoins de l’enquête, les mis en cause sont d’ores et déjà placés en garde à vue, ajoute la même source.

Sujets associés : Nador - Terrorisme - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) - Arrestation

Aller plus loin

Global Terrorism Index 2020 : le Maroc figure parmi les pays les moins impactés

Le Maroc occupe la 102ᵉ place sur 163 pays dans le classement mondial des pays les moins impactés par le terrorisme, indique l’indice mondial du terrorisme (GTI). Il gagne ainsi...

Espagne : un Marocain interpellé pour apologie du terrorisme

Un Marocain a été interpellé à Barcelone par la police. Il aurait salué sur les réseaux sociaux l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre dernier.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...