Recherche

L’Espagne a démarré l’exhumation des corps enterrés au rocher d’Al Hoceima

© Copyright : DR

3 août 2021 - 19h50 - Société - Par: A.P

L’armée espagnole a lancé le processus d’exhumation des restes de corps de militaires enterrés dans les cimetières situés sur les rochers d’Al Hoceima et à Vélez de la Gomera. L’opération, prévue pour prendre fin en septembre prochain, suscite des inquiétudes dans le rang des militaires.

Le « transfert des dépouilles mortelles des cimetières des îles et des rochers de la souveraineté espagnole d’Al Hoceima et Vélez de la Gomera, au cimetière Immaculée Conception à Melilla » a démarré après la signature en juillet de l’ordre d’exhumation par le général Francisco Javier Varela Salas, chef d’état-major général de l’armée (JEME).

À lire : L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

En tout, ce sont les restes de 54 militaires décédés entre le XVIIIᵉ et le XXᵉ siècle qui seront exhumés et transférés dans des conteneurs adaptés à Melilla, suivant le plan élaboré par l’Unité des services de la base discontinue de Teniente Flomesta de la ville. Le processus d’exhumation pourrait s’achever en septembre prochain si tout se déroule comme prévu, informe OKDIARIO.

Les militaires espagnols expriment des inquiétudes par rapport à ces transferts, au regard du fait que juste avant de quitter le Sahara en 1975, les mêmes instructions avaient été données d’exhumer les corps des cimetières espagnols et de les transférer vers les îles Canaries. Quelque 1 800 restes d’Espagnols de religion chrétienne ont été ainsi retirés du Sahara. Pour cette raison, les militaires craignent que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets.

À lire : Des restes d’Espagnols enterrés au Maroc, transférés à Melilla

De son côté, le Commandement de Melilla, depuis la publication de l’ordonnance dans le Bulletin officiel (BOE), a renforcé sa sécurité aux frontières pour s’assurer que cette opération de transfert de restes des militaires vise effectivement à « les préserver dans les meilleures conditions possibles, compte tenu de la dégradation subie par ces cimetières en raison des conditions environnementales difficiles qu’ils ont subies ».

Mots clés: Al Hoceima , Melilla

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact