L’Espagne a démarré le transfert des corps enterrés au rocher d’Al Hoceima

21 octobre 2021 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’armée espagnole a lancé ce mercredi le processus d’exhumation des restes de corps de militaires et de civils enterrés dans les cimetières situés sur les rochers d’Al Hoceima et à Vélez de la Gomera (rocher de Badis). Ces dépouilles seront transférées au cimetière Immaculée Conception à Melilla, avec l’aide d’une entreprise funéraire spécialisée.

Les restes de corps de militaires enterrés dans les cimetières d’Al Hoceima et de Vélez de la Gomera ont commencé à être transférés depuis mercredi vers le cimetière Immaculée Conception à Melilla, conformément au contrat signé en septembre dernier avec la société funéraire, qui fixe la date du début des exhumations au 20 octobre.

La décision d’exhumer ces corps, annoncée en juillet dernier, avait suscité une vive polémique de la part des militaires espagnols qui craignent que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets, d’autant qu’une opération similaire avait été effectuée quelques mois avant le retrait de l’Espagne du Sahara en 1975. Les mêmes instructions avaient été données d’exhumer quelque 1 800 restes d’Espagnols de religion chrétienne des cimetières espagnols et de les transférer vers les îles Canaries.

À lire : L’Espagne a démarré l’exhumation des corps enterrés au rocher d’Al Hoceima

L’armée a accordé aux familles des défunts un délai pour réclamer les corps afin de les enterrer dans un autre lieu plus intime. Mais jusqu’à l’expiration de ce délai, personne n’a réclamé les corps. Après cette étape, l’armée a formalisé en septembre la signature du contrat avec la société Servicios Funerarios Casa Calderón SL pour l’exhumation et le transfert des restes de corps à Melilla. L’opération, qui a démarré ce mercredi, doit être achevé au plus tard le 30 décembre, fait savoir Ok Diario.

À lire : L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

Le chef d’état-major général de l’armée (JEME), le lieutenant général Amador Enseñat, a donné des consignes fermes aux agents du salon funéraire. « Pour éviter toute erreur, les exhumations seront effectuées individuellement, une par une. Les dépouilles seront ensuite introduites dans des sacs biodégradables agréés et seront identifiées par un document qui sera inséré dans le sac, lequel portera une étiquette avec le nom du défunt », a-t-il instruit, précisant que les dépouilles seront transportées dans des hélicoptères de transport du commandement de Melilla.

Le transfert de ces dépouilles vise à les « conserver dans de meilleures conditions possibles, les cimetières d’Al Hoceima et de Vélez ayant « subi des conditions environnementales difficiles » en raison de l’activité sismique dans la région, a-t-il assuré.

Sujets associés : Espagne - Melilla - Al Hoceima

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un navire de guerre espagnol arrive près des côtes marocaines

Le navire Mar Caribe de la Marine espagnole a démarré lundi sa première mission de soutien logistique (matériels et provisions de toutes sortes) de l’année aux forces de défense...

L’Espagne va démolir la tour d’horloge sur le rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole va démolir la tour d’horloge en état de dégradation avancé sur le rocher d’Al Hoceima, situé à environ 700 mètres de la côte...

L’Espagne a démarré l’exhumation des corps enterrés au rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole a lancé le processus d’exhumation des restes de corps de militaires enterrés dans les cimetières situés sur les rochers d’Al Hoceima et à Vélez de la Gomera....

L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole envisage l’exhumation et le transfert des restes des corps enterrés dans les cimetières des rochers de Vélez la Gomera et d’Al Hoceima vers le cimetière de Melilla....

Nous vous recommandons

Espagne

Espagne : musulmans et chrétiens offrent des repas de ramadan

Les chrétiens et les musulmans de Vizcaya en Espagne ont mené une action conjointe pendant ce mois de Ramadan. Ils ont distribué de la « harira » chaude aux personnes démunies.

Espagne : une école de pilotes dédiés au transport de haschich

La Garde civile espagnole a procédé au démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich depuis le Maroc. L’organisation criminelle disposait d’une flotte d’avions pour introduire par air de grandes quantités de cette drogue en...

Le Maroc met en place une cellule de suivi sur le coronavirus en Espagne

Il existe désormais à l’ambassade du Maroc en Espagne, une cellule de suivi et de communication à l’intention des membres de la communauté marocaine résidant en Espagne. L’ambassade du Maroc à Madrid a fait l’annonce,...

Un Marocain recherché par Interpol, arrêté en Espagne

Un Marocain, recherché par Interpol pour mauvais traitements, vol, agressions sexuelles et menaces au Maroc, a été arrêté à Bilbao (Pays basque), lors d’une opération conjointe menée par la police nationale et la police...

Les poivrons marocains prisés en Espagne

131,29 millions de kilos de poivrons marocains ont été exportés en 2019 à travers le monde, soit 29,1% de plus qu’en 5 ans. L’Espagne est en tête des pays exportateurs avec 45% des exportations (59,06 millions de kilos) pour une valeur totale de 55,83...

Melilla

Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

La réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc n’a pas encore un impact significatif sur les entreprises de la ville, le trafic de marchandises n’ayant pas encore repris.

L’Espagne prolonge la fermeture de la frontière de Melilla

Le Journal officiel de l’État (BOE) a publié mardi l’ordonnance INT/910/2021, qui prolonge la fermeture de la frontière entre l’Espagne et le Maroc à Melilla jusqu’au 30 septembre au moins.

Détresse des transfrontaliers marocains

La fermeture des frontières a mis au chômage des milliers de transfrontaliers marocains qui travaillaient dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Cette situation ajoutée aux affres de la pandémie du coronavirus rend pénible leur...

Refusant de faire le service militaire, des Marocains s’enfuient vers Melilla

14 jeunes marocains, âgés de 17 à 20 ans, ont réussi mercredi à entrer à Melilla pour éviter, affirment-ils, d’effectuer le service militaire désormais obligatoire au Maroc.

Melilla meurt à petit feu

Quatre mois après la réouverture des frontières de Melilla avec le Maroc, les douanes commerciales sont toujours fermées, au grand dam des commerçants de la ville autonome.

Al Hoceima

Maroc : arrêté pour avoir mangé en public durant le ramadan

Les éléments de la Sûreté nationale de la ville d’Al Hoceima ont arrêté un jeune homme après avoir été pris en flagrant délit de rupture de jeûne du ramadan dans la journée le 15 avril. Il risque jusqu’à six mois de...

MRE : le port de Motril pourrait reprendre ses liaisons maritimes avec le Maroc ce week-end

Le port de Motril (région de Granada) pourrait rétablir le trafic maritime de passagers avec le Maroc ce week-end, avec la reprise des liaisons vers Nador et Al Hoceima.

La majorité des Marocains passe l’Aid-Al Adha à domicile

Comme pressenti, la crise sanitaire a de grosses répercussions sur la célébration de l’Aid Al Adha cette année. Ainsi, 73 % des Marocains ont décidé de passer cette période à domicile, abandonnant ainsi la tradition des visites en famille ou des locations...

Mohammed VI en vacances à Al Hoceima

Le roi Mohammed VI est toujours en vacances dans le Nord du Maroc. Après un mois passé dans son palais à M’diq, le Souverain se prépare à mettre le cap sur la ville d’Al Hoceima.

Maroc : un maire poursuivi pour « désobéissance civile »

Le procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Al Hoceima a indiqué, jeudi, que le Parquet général a décidé d’ouvrir une enquête suite à la publication sur les réseaux sociaux d’un message appelant à violer le couvre-feu durant ce mois de...