L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

15 juillet 2021 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’armée espagnole envisage l’exhumation et le transfert des restes des corps enterrés dans les cimetières des rochers de Vélez la Gomera et d’Al Hoceima vers le cimetière de Melilla. un transfert qui intervient dans un contexte de crise diplomatique majeure entre l’Espagne et le Maroc.

La décision a été actée et publiée au Journal officiel de l’État (BOE) le 9 juillet. En tout, 54 restes de personnes enterrées dans les cimetières du rocher de Vélez la Gomera et d’Al Hoceima seront transférés au cimetière de l’Immaculée Conception de Melilla.

À lire : Une proposition pour résoudre le problème de saturation des cimetières au Maroc

Ce transfert de dépouilles, qui jadis aurait pu passer inaperçu, fait l’objet de publications médiatiques en raison du contexte actuel marqué par une crise majeure entre Madrid et Rabat, provoquée par l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño. Le Commandement général de Melilla (Congemel), Julio Maiz Sanza, a précisé dans une note de clarification de la décision publiée au BOE, que « la raison de l’exhumation et du transfert de ces restes n’est autre que de les conserver dans les meilleures conditions possibles, compte tenu de la détérioration de ces cimetières au fil des ans et des risques d’effondrement dus à l’activité sismique dans la région ».

À lire : Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

L’Espagne entend rétablir le plus rapidement possible ses relations avec le Maroc. Pour apaiser les tensions avec les autorités marocaines, le gouvernement de Pedro Sanchez a remercié González Laya, la désormais ancienne ministre des Affaires étrangères et confié la conduite de la nouvelle politique étrangère à José Manuel Albares, précédemment ambassadeur d’Espagne en France. Dans son discours de prise de fonction lundi, le nouveau chef de la diplomatie espagnole a indiqué que le renforcement des relations avec le Maroc, « grand ami et voisin du Sud », constitue l’une de ses priorités.

Sujets associés : Espagne - Melilla - Al Hoceima

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les Marocains d’Espagne réclament des carrés musulmans

La communauté musulmane de Fuerteventura demande des carrés musulmans dans les cimetières pour enterrer ses morts. Actuellement, aucun des cimetières sur l’île ne dispose...

L’Espagne va démolir la tour d’horloge sur le rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole va démolir la tour d’horloge en état de dégradation avancé sur le rocher d’Al Hoceima, situé à environ 700 mètres de la côte...

Un navire de guerre espagnol arrive près des côtes marocaines

Le navire Mar Caribe de la Marine espagnole a démarré lundi sa première mission de soutien logistique (matériels et provisions de toutes sortes) de l’année aux forces de défense...

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la...

Nous vous recommandons

Espagne

L’Espagne va déployer 14 800 policiers pour l’Opération Marhaba 2022

L’Espagne a annoncé vendredi la mise en place d’un important dispositif sécuritaire avec 14 870 agents de la police nationale et de la Garde civile pour l’Opération Marhaba 2022 dédiée aux MRE.

La destination Maroc cartonne à Brussels Airport

Le Maroc, l’Espagne, la Grèce, l’Italie et la France sont parmi les destinations les plus populaires en Belgique. Résultat : Brussels Airport a réalisé de belles performances le mois dernier.

Visite de Pedro Sanchez au Maroc : voici la déclaration finale (texte intégral)

Une Déclaration conjointe au terme des discussions entre le Roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, qui effectue, sur invitation du Souverain, une visite au Royaume dans le cadre d’une nouvelle étape de partenariat entre...

Sahara : Pedro Sánchez dans le viseur de l’Algérie

L’Algérie n’a toujours pas digéré la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara. Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb s’en est pris à Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, qui a appelé au...

Le retour des mineurs de Ceuta au Maroc est « nul et non avenu »

Le parquet de l’Audience nationale considère que les rapatriements au Maroc des mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai sont « nuls et non avenus », parce que la procédure légalement établie en la matière n’a pas été respectée » et qu’ils « portent atteinte au...

Melilla

« Le Maroc n’abandonnera jamais ses revendications sur Ceuta et Melilla »

Le diplomate et ancien directeur du Centre national de renseignement (CNI), Jorge Dezcallar, soutient que le Maroc « n’abandonnera jamais » ses revendications sur Ceuta et Melilla, malgré le soutien de l’Espagne au plan d’autonomie du...

L’Espagne exige des explications après les déclarations d’El Othmani sur Sebta et Melilla

Les propos du chef du gouvernement marocain Saâdeddine El Othmani au sujet de Sebta et Melilla ne plaisent pas à l’Espagne. L’ambassadrice du Maroc à Madrid a été convoquée en urgence pour "des éclaircissements".

Des billets 5 fois plus cher pour les étrangers bloqués au Maroc

Les habitants de Melilla bloqués au Maroc n’approuvent pas la décision de la compagnie aérienne qui assure la liaison Nador-Malaga de leur vendre le billet retour à 500 euros par voyageur contre 80 euros, prix auquel ils avaient déjà acheté les billets...

Deux policiers marocains morts à la frontière avec Melilla

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) de Nador a annoncé la mort de deux policiers marocains lors du récent assaut de migrants à la frontière de Melilla.

L’Espagne envoie trois frégates dans les eaux proches du Maroc

Face à la persistance des revendications du Maroc sur Sebta et Melilla, l’Espagne a décidé de renforcer sa présence dans les eaux des deux villes autonomes.

Al Hoceima

Maroc : un élu arrêté pour incitation à la violation du couvre-feu

Les services de la gendarmerie royale à Al Hoceïma ont arrêté, samedi 10 avril 2021, Mekki El Hannoudi, maire de Louta, qui avait appelé ses administrés à violer le couvre-feu nocturne imposé pendant le ramadan pour freiner la propagation du coronavirus et...

L’Espagne envoie des militaires dans les îles proches du Maroc

Les autorités militaires espagnoles ont visité les enclaves de Vélez de la Gomera (Badis), Al Hoceima et les îles Chafarinas (Zaffarines), annonçant une série de réformes visant à améliorer la présence des militaires dans ces zones ainsi que leurs conditions...

MRE : le port de Motril pourrait reprendre ses liaisons maritimes avec le Maroc ce week-end

Le port de Motril (région de Granada) pourrait rétablir le trafic maritime de passagers avec le Maroc ce week-end, avec la reprise des liaisons vers Nador et Al Hoceima.

Des opérateurs israéliens en prospection dans l’est du Maroc

En prélude au lancement des vols directs qui relieront le Maroc et l’Israël, une forte délégation d’opérateurs touristiques israéliens a effectué mercredi, une visite de terrain dans l’est du Royaume en vue de constater les atouts de la...

Maroc : arrêté pour avoir mangé en public durant le ramadan

Les éléments de la Sûreté nationale de la ville d’Al Hoceima ont arrêté un jeune homme après avoir été pris en flagrant délit de rupture de jeûne du ramadan dans la journée le 15 avril. Il risque jusqu’à six mois de...