Arancha González Laya emportée par la crise avec le Maroc

10 juillet 2021 - 16h40 - Ecrit par : A.P

Arancha González Laya n’est plus, depuis ce samedi, la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, vient de la remercier à l’occasion du remaniement opéré. José Manuel Albares, jusque-là ambassadeur d’Espagne en France, est le nouveau chef de la diplomatie espagnole.

Laya paie le prix fort de sa gestion jugée « catastrophique » de la grave crise diplomatique ouverte avec le Maroc après l’accueil en avril de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, et la crise migratoire qui s’en est suivie avec l’entrée massive en mai de migrants marocains. Elle a été évincée du gouvernement par Pedro Sanchez qui veut dynamiser la politique étrangère espagnole et trouver une solution durable à cette crise majeure avec le Maroc, avec en toile de fond, la question « sensible » du Sahara.

À lire : Arancha González Laya limogée à cause de la crise maroco-espagnole ?

Arancha González Laya a toujours été décriée à la tête des Affaires étrangères. En dehors de la mauvaise gestion des crises diplomatiques et migratoires avec le Maroc, il lui est également reproché d’avoir contribué à affaiblir la politique étrangère espagnole, ou plutôt de n’avoir rien fait pour renforcer les relations entre l’Espagne et les États-Unis. La preuve, Pedro Sanchez n’a toujours pas rencontré officiellement le président américain Joe Biden depuis que ce dernier a pris fonction. Il a eu l’occasion d’échanger furtivement (en 29 secondes) avec lui lors du sommet de l’OTAN à Bruxelles. Les images de cette « rencontre » entre Sanchez et Biden ont durement entaché la crédibilité de l’Espagne.

Tags : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Brahim Ghali

Aller plus loin

Arancha Gonzales Laya évoque « des écoutes téléphoniques » en pleine crise avec le Maroc

Emportée en juillet dernier par l’affaire Ghali qui a provoqué une grave crise diplomatique avec le Maroc, l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzales Laya, évoque...

Arancha González Laya tente de calmer la crise Maroc-Espagne en toute discrétion

Arancha González Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération joue la carte de la discrétion afin de désamorcer la crise diplomatique...

Dispute entre le Podemos et le chef de la diplomatie espagnole à propos du Maroc

Le parti Podemos et le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, se sont disputés à propos du Maroc.

Le nouveau ministre Albares veut «  renforcer les relations avec le Maroc  »

Le tout nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a officiellement pris fonction ce lundi. Dans son discours, le nouveau patron de la diplomatie...

Nous vous recommandons

Le Polisario veut attaquer Laâyoune et Dakhla

Le Polisario va étendre le conflit avec le Maroc aux « villes sahraouies occupées » de Laâyoune, Smara, Dakhla et Boujdour, « sans toucher les civils », a annoncé Mohamed Luali Akeik, le chef d’état-major général de l’armée de libération...

Fatim-Zahra Ammor critiquée pour ses déplacements internationaux

Alors que le Maroc a suspendu tous les vols directs de passagers à destination du royaume, pour une durée de deux semaines à cause de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19 — Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique,...

Ryanair propose des vols vers Agadir et Marrakech cet été

La compagnie aérienne Ryanair a rendu public ce jeudi ses programmes de vols durant la saison estivale. En tout, 35 villes dont Agadir seront desservies depuis sa base de Bordeaux et 18 autres liaisons vers Marrakech entre autres seront opérées depuis...

Sahara : le Maroc veut tourner définitivement le page

Le Maroc ne veut plus s’éterniser sur la crise au Sahara. Une fois encore, le royaume dit être à la recherche d’une solution pacifique, tout en réclamant ses «  droits légitimes  » sur ce territoire contesté.

Voici la date de l’Aïd al-Fitr en France

Débuté le 2 avril 2022 en France, le ramadan tire vers sa fin. À quelle date l’Aïd Al-Fitr sera-t-elle célébrée dans le pays qui vient de réélire Emmanuel Macron ?

Après la fin du GME, l’Espagne réduit sa dépendance vis-à-vis du gaz algérien

L’Espagne pourrait se passer de l’Algérie qui est passée de premier fournisseur de gaz à la péninsule ibérique à deuxième fournisseur. Elle est supplantée par les États-Unis, après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Madrid réduit...

Voici le nombre de visas délivrés aux Marocains par la France en 2021

Pour l’ensemble de l’année 2021, les consulats français au Maroc ont délivré 69 408 visas aux ressortissants marocains, un chiffre en baisse de 29,6 % par rapport à 2020.

Casablanca menacée d’une pénurie d’eau

Casablanca est menacée d’une pénurie d’eau, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le barrage Al Massira, principal pourvoyeur en eau de la ville, est presque à sec, rendant la situation très...

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Le Maroc veut acquérir le sous-marin russe, l’Amur 1650

Après le rétablissement de ses relations avec Israël, le royaume entend, dans le cadre de sa coopération militaire avec la Russie, acquérir l’Amur 1650.