Dispute entre le Podemos et le chef de la diplomatie espagnole à propos du Maroc

15 juillet 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le parti Podemos et le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, se sont disputés à propos du Maroc.

À peine investi dans ses nouvelles fonctions, le nouveau chef de la diplomatie espagnole subit déjà la colère du Podemos, protecteur du Polisario. Lors d’un vif échange au Parlement au sujet de la position de Madrid sur Cuba, le parti de Ione Belarra a reproché à José Manuel Albares d’avoir qualifié le Maroc de « grand ami » de l’Espagne. Podemos accuse le gouvernement espagnol en général et le ministre espagnol des Affaires étrangères en particulier de défendre un « régime autoritaire ».

À lire : Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

José Manuel Albares qui prenait officiellement ses fonctions lundi dernier a promis de «  renforcer les relations avec le Maroc, un grand ami  », rapporte El Pais. « Le Maroc a cessé de considérer González Laya comme un interlocuteur valable après la crise de Brahim Ghali », a-t-il indiqué. La gestion de la crise diplomatique entre les deux pays a provoqué le départ d’Arancha González Laya. Pedro Sánchez a nommé José Manuel Albares – un diplomate présenté comme le sherpa du Premier ministre espagnol sur de nombreux dossiers internationaux – pour la remplacer.

Sujets associés : Espagne - Polisario

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Arancha González Laya emportée par la crise avec le Maroc

Arancha González Laya n’est plus, depuis ce samedi, la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, vient de la remercier à l’occasion du...

Le nouveau ministre Albares veut «  renforcer les relations avec le Maroc  »

Le tout nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a officiellement pris fonction ce lundi. Dans son discours, le nouveau patron de la diplomatie...

Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a été éjectée samedi du gouvernement à l’occasion du dernier remaniement opéré par Pedro Sanchez. L’Exécutif espagnol a...

Sahara : Podemos exprime son « désaccord » avec le parti socialiste espagnol

Podemos a de nouveau exprimé lundi « l’important désaccord » qu’il a avec le parti socialiste (PSOE), son partenaire au sein de la coalition gouvernementale, sur la question du...

Nous vous recommandons

Espagne

Immigration : l’efficacité de l’aide européenne au Maroc en question

L’Espagne octroie chaque année 30 millions d’euros d’aide au Maroc, en plus des plus de 300 millions d’euros d’aide dont le royaume bénéficie de l’Europe pour lutter contre l’immigration clandestine. Malgré cet appui important, les flux migratoires ne cessent...

Le Maroc et l’Espagne peuvent « construire quelque chose de grand ensemble »

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Adil Raiss, fraîchement nommé coprésident du Conseil économique Maroc–Espagne (CEMAES), aborde, sans langue de bois, les sujets d’intérêt pour les deux pays...

Des Marocains condamnés à payer une amende de 13 millions d’euros en Espagne

Quatre personnes dont deux Marocains, âgés de 27 à 57 ans, sont accusés d’avoir transporté une importante quantité de haschich marocain à Albuñol, sur la côte de Grenade. Ils risquent sept ans et demi de prison pour trafic et contrebande de...

Des MRE rapatriés par l’Espagne

Le rapatriement des Espagnols et des MRE bloqués au Maroc se poursuit. La compagnie maritime Baleària a prévu deux nouvelles traversées les 28 et 29 août.

L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

Le Maroc a bénéficié de plus de 100 millions d’euros d’aide de la part de l’Espagne entre 2014 et 2019. Des aides qui ont servi à moderniser les institutions du royaume et à renforcer les systèmes éducatif et de...

Polisario

Vives tensions entre les Émirats arabes unis et l’Algérie à cause du Sahara

Les tensions s’accentuent entre les Émirats arabes unis et l’Algérie à cause de l’alignement systématique d’Alger sur les positions de la Turquie dans le dossier libyen et autres dossiers dont la question du Sahara qui oppose le Maroc au...

Le Maroc accusé d’« alimenter dangereusement » l’escalade de la tension avec l’Algérie

Le Maroc « alimente dangereusement » l’escalade de la tension dans la région, a déclaré Amar Belani, l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires...

Le soutien de l’Iran à l’axe Algérie-Tunisie-Mali contre le Maroc menace le Maghreb

L’Iran, appuyé par la Russie, soutient l’axe Algérie-Tunisie-Mali contre le Maroc, partenaire privilégié des États-Unis et d’Israël. La guerre d’influence en vue du contrôle du Maghreb se précise.

Le Front Polisario dénonce le Maroc à l’ONU

Le Front Polisario vient de dénoncer "la stratégie d’escalade de l’occupation marocaine" et appelle le Conseil de sécurité à réagir.

L’Algérie réagit à la résolution de l’ONU sur le Sahara

Au lendemain de la décision prise par le Conseil de sécurité de l’ONU de proroger la mission de la Minurso (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental), l’Algérie a rejeté catégoriquement cette...