Une proposition pour résoudre le problème de saturation des cimetières au Maroc

7 juillet 2021 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc fait face à un problème de saturation des cimetières à Casablanca et dans d’autres grandes villes. Lors de la séance des questions orales du lundi dernier, Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et des Affaires Islamique propose la mise en place de tombes verticales comme solution.

Les députés du Parti authenticité et modernité (PAM) ont interpellé le ministre des Habous et des Affaires islamiques au sujet de la saturation des cimetières dans les grandes villes du royaume, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Devant la Chambre des représentants, Ahmed Taoufiq a indiqué que l’aménagement et l’organisation des cimetières ne relevaient pas des prérogatives de son département, mais plutôt de celles des communes. Son département travaille pour la préservation de la sacralité des tombes après l’enterrement.

À lire : Algésiras manque de cimetière pour les musulmans

Par le passé, le ministère des Habous avait, à titre exceptionnel, aménagé de nouveaux cimetières. E tout, 33 hectares avaient été réservés entre 2008 et 2018 pour abriter de nouveaux espaces d’enterrement. Selon le ministre, les problèmes qui minent le secteur sont liés notamment à un vide juridique. Il a également fait savoir que chaque année, le déficit en espaces d’enterrement est estimé entre 80 et 100 hectares.

Pour résoudre ce problème, Ahmed Taoufiq préconise la mise en place de tombes verticales. Une proposition qui ne reçoit pas l’assentiment des Marocains. De leur côté, les députés du PAM appellent à une «  Fatwa  » autorisant la réouverture des cimetières fermés depuis au moins 40 ans, pour l’enterrement de nouveaux défunts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Ahmed Toufiq - Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Aller plus loin

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités...

Algésiras manque de cimetière pour les musulmans

Malgré la forte communauté musulmane installée à Algésiras, estimée à plus de 12 000 personnes, la ville ne dispose pas d’un cimetière musulman. Depuis le début de la pandémie,...

France : les musulmans en détresse face au manque de place dans les cimetières

En France, la pandémie empêche les rapatriements des dépouilles de musulmans dans leur pays d’origine et amplifie dramatiquement le manque de carrés confessionnels dans les...

L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

L’armée espagnole envisage l’exhumation et le transfert des restes des corps enterrés dans les cimetières des rochers de Vélez la Gomera et d’Al Hoceima vers le cimetière de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le mois de Safar 1444 de l’hégire a débuté ce lundi 29 août

Le premier Moharram qui marque le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, a débuté ce lundi 29 août au Maroc, d’après le ministère des Habous et des Affaires Islamiques

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Le ministère des Habous et des affaires islamiques en soutien aux Lions de l’Atlas (#Diro_niya)

Les Lions de l’Atlas qui affrontent mercredi l’équipe de France en demi-finale de la coupe du monde Qatar 2022 peuvent compter sur l’accompagnement du ministère des Habous et des affaires islamiques.

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le Maroc débutera le ramadan le mardi 12 mars

Le mois de Ramadan débutera bel et bien mardi 12 mars 2024 au Maroc. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques l’a annoncé ce dimanche 10 mars, après l’observation du croissant lunaire.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.