Recherche

Espagne : personne n’a réclamé les dépouilles du rocher de Badis et l’île de Nekkor

© Copyright : DR

29 août 2021 - 18h00 - Société - Par: A.P

L’armée espagnole a accordé un délai de 20 jours aux descendants des 54 Espagnols enterrés dans les cimetières du rocher de Badis et l’île de Nekkor, pour réclamer les restes et les enterrer dans n’importe quel autre cimetière. Passé ce délai, elle procèdera à leur transfert vers Melilla. Aucun descendant ne s’est, pour l’instant, manifesté.

L’annonce avait été publiée dans le Journal officiel de l’État (BOE) du 9 juillet et visait à donner la possibilité aux proches des 54 Espagnols, des civils comme des militaires, enterrés dans ces cimetières de récupérer leurs restes pour les enterrer ailleurs. À cet effet, l’armée de terre a fourni une série d’informations aux descendants et proches des défunts, rapporte Voxpopuli.

À lire : L’Espagne transfère les dépouilles enterrées au rocher d’Al Hoceima

La publication, intervenue en pleine crise diplomatique et migratoire entre Madrid et Rabat, a attiré l’attention. Mais l’opération de transfert de ces restes vers Melilla n’avait aucun rapport avec la crise. Elle est plutôt justifiée par l’état de dégradation avancé de ces cimetières, ce qui a amené l’armée de terre à décider de les transférer vers le cimetière de l’Immaculée Conception de Melilla.

À lire : L’Espagne a démarré l’exhumation des corps enterrés au rocher d’Al Hoceima

Une entreprise funéraire exhumera les restes des corps et le transfert vers Melilla se fera par par avion. L’armée de terre maintient une présence permanente au rocher de Badis et l’île de Nekkor,.

Mots clés: Al Hoceima , Melilla

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact