L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

22 septembre 2021 - 06h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un groupe d’environ 125 migrants subsahariens arrivés lundi au rocher de Badis en provenance d’Al Hoceima, ont été rapatriés au Maroc.

Selon l’ONG Caminando Fronteras, plus de 60 femmes, huit enfants et demandeurs d’asile font partie de ce groupe de migrants originaires entre autres de la République démocratique du Congo, du Sénégal, du Mali et de la Guinée. Le Médiateur a adressé lundi au ministère de l’Intérieur un courrier dans lequel il invite le département de Marlaska à respecter la législation en vigueur qui interdit l’expulsion de ces migrants, fait savoir El Pais.

À lire : Sebta : une quarantaine de réfugiés yéménites expulsés «  illégalement  », selon l’ AMDH

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par la militante Helena Maleno du collectif Caminando Fronteras, on voit des migrants errer dans la nuit, à l’une des entrées du rocher, criant « Boza ! » [« Victoire ! », en langue peulh). Les responsables de la zone, informés de la situation, ont alerté les soldats espagnols qui sont venus porter assistance aux migrants en leur donnant de l’eau et ont pris les données de ceux d’entre eux ayant exprimé leur volonté de demander l’asile.

À lire : Plus de 5000 marocains clandestins expulsés de l’Espagne en 3 ans

L’entrée de ces 125 migrants rappelle l’arrivée massive en mai, de milliers de migrants à Ceuta et aussi à Melilla. Malgré le rétablissement des relations entre Madrid et Rabat, les contrôles aux frontières des deux villes ont été renforcés. Depuis 2007, le Maroc a déjà reçu 13 milliards d’euros d’aide de l’Union européenne via l’Espagne qui le considère comme un partenaire prioritaire dans la lutte contre l’immigration clandestine.

En 2020, beaucoup de migrants, notamment des femmes et des enfants, ont emprunté cet itinéraire du rocher d’Al Hoceima, car présentant beaucoup moins de risques.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Al Hoceima - Expulsion

Aller plus loin

Sebta : une quarantaine de réfugiés yéménites expulsés «  illégalement  », selon l’ AMDH

L’Espagne a expulsé une quarantaine de réfugiés yéménites malgré leur statut de demandeurs d’asile. C’est du moins, la dénonciation formulée lundi, par l’Association marocaine...

Deux Marocains du Rif expulsés d’Espagne, après le rejet de leur demande d’asile

Après avoir rejeté leur demande d’asile, les autorités espagnoles ont procédé à l’expulsion de deux Marocains du Rif. Ils ont embarqué dans un vol spécial à destination de...

Almeria débordée par le flux de migrants

La pression migratoire vers l’Espagne s’intensifie malgré les efforts des autorités espagnoles pour la contenir. Au cours du mois de septembre, la ville d’Almeria a accueilli 1...

L’Espagne accélère les expulsions de Marocains

Des ONG comme Action sociale CGT Ceuta ont dénoncé les arrestations et les expulsions immédiates de migrants marocains en situation irrégulière dans plusieurs villes d’Espagne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...