Belgique : expulsion d’une étudiante marocaine vers la Roumanie

27 décembre 2021 - 20h40 - Belgique - Ecrit par : S.A

Bien qu’elle soit détentrice d’un visa Schengen et d’un titre de séjour roumain, l’Office des Étrangers a expulsé une étudiante marocaine du territoire belge vers la Roumanie.

Ouiam Ziti, étudiante en 4ᵉ année de médecine dentaire à lasi en Roumanie est arrivée à l’aéroport de Charleroi-Gosselies, en Belgique le 13 décembre dernier pour y passer quelques jours. Les choses ne se passent pas comme prévu. Elle sera arrêtée, puis enfermée dans une pièce avec confiscation de toutes ses affaires dont son téléphone, rapporte Belga. « J’ai été transférée dans le centre Caricole le même jour vers 20h30. Je suis restée enfermée dans le centre Caricole du lundi 13 décembre jusqu’au vendredi 24 décembre » avant d’être expulsée vers la Roumanie, a raconté Ouiam Ziti par téléphone à Bruno Duboisdenghien, un ancien chef de groupe socialiste au conseil communal de Jodoigne, et par ailleurs « citoyen engagé ».

À lire : L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

« J’avais l’intention de passer les fêtes de fin d’année au Maroc. Mais à cause du coronavirus, mon pays a décidé de fermer ses frontières. J’ai donc choisi de rester en Belgique à Bruxelles quelques jours avec mon oncle. C’est lui qui devait me conduire à Lille où vit mon frère jumeau. Nous avions l’intention de passer Noël et la Nouvelle Année ensemble », a expliqué à la RTBF, Ouiam Ziti, avant son expulsion. Elle raconte s’être présentée à la douane, à Charleroi où elle a donné son passeport marocain, son titre de séjour roumain ainsi que son visa touristique Schengen délivré par les autorités françaises.

« Je n’avais que 10 euros en liquide, mais je lui ai (à l’agent) montré ma carte de banque française et lui ai proposé de m’accompagner à un point de retrait pour lui prouver que je pouvais subvenir à mes besoins », a-t-elle poursuivi, affirmant disposer d’un garant en la personne de son oncle. Ces explications n’auront servi à rien. Après transmission d’un rapport à l’Office des Étrangers par les douanes, l’étudiante marocaine été expulsée du territoire belge et son visa touristique a été abrogé.

À lire : Besançon : menacé d’expulsion, un Marocain retrouve enfin le sourire

Selon la porte-parole de l’Office des Étrangers (OE), Dominique Ernould, « l’étudiante ne remplissait pas les conditions pour pouvoir entrer en Belgique ». « Elle dispose d’un visa touristique délivré par la France. Le but de son séjour doit être en France. Or elle a déclaré qu’elle comptait rester 22 jours en Belgique. Et pour cela, elle n’avait pas une prise en charge légalisée. En outre, la loi prévoit qu’il faut pouvoir justifier la somme de 45 euros par jour et par personne pour cette prise en charge, ce qui selon le rapport transmis par la police des douanes, n’était pas le cas ici », a-t-elle expliqué.

Sujets associés : Belgique - Expulsion - Roumanie - Visa Schengen

Aller plus loin

L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

Un groupe d’environ 125 migrants subsahariens arrivés lundi au rocher de Badis en provenance d’Al Hoceima, ont été rapatriés au Maroc.

Une Marocaine fait condamner l’État belge

L’étudiante marocaine Ouiam Ziti « humiliée et traitée comme une criminelle » par la police avant son expulsion du territoire belge vers la Roumanie a gagné son procès contre...

La réaction du consulat de Bruxelles suite au décès d’un Marocain

Le décès à Asse d’un jeune marocain a suscité une vive émotion, poussant le Consulat Général du Maroc à mener des démarches qui lui ont permis de contacter la famille du défunt...

Traitée « comme une criminelle », une Marocaine porte plainte contre l’Etat belge

L’étudiante marocaine Ouiam Ziti est encore sous le choc de son expulsion du territoire belge vers la Roumanie. Au tribunal, elle revient sur les faits et réclame une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.