Recherche

Un Belge en prison au Maroc après un piège tendu par son ex-femme

© Copyright : DR

9 décembre 2021 - 21h20 - Maroc - Par: A.P

Un ressortissant belge, Marc M., est en prison depuis lundi à Meknès. Âgé de 57 ans, il est accusé de tentative d’enlèvement de son fils de 4 ans, Malik, qu’il n’a pas revu depuis l’été 2020, son ex-femme d’origine marocaine l’ayant emmené avec elle en février quand elle quittait la Belgique. Le Belge était venu prévenir les autorités marocaines lorsqu’il a été appréhendé.

Marc s’est rendu au Maroc pour retrouver son ex-femme d’origine marocaine qui avait quitté la Belgique en février dernier avec leur fils, Malik. Elle a été même condamnée en Belgique à un an d’emprisonnement ferme, pour non-présentation d’enfant, fait savoir la Dernière heure. Le Belge cherchait à entrer en contact avec elle pour arranger les choses quand il a été arrêté par la police marocaine.

Pour Me Mehdi Abbes, avocat de Marc, son client serait tombé dans un « traquenard » tendu par la famille de son ex-épouse. « Tout semblait s’arranger. En discutant avec le frère de madame, nous pensions arriver à un accord, dans le bien supérieur de l’enfant. L’accord devait être concrétisé lors d’un rendez-vous fixé à lundi à 14 h 30 dans un café du centre-ville. Personne n’était là. Plus exactement, des policiers attendaient Marc M. », indique l’avocat.

À lire : Un Belge recherché par Interpol arrêté à Casablanca

En fait, la femme avait déposé plainte contre Marc en Belgique et au Maroc, l’accusant de faits graves. La police marocaine demandait, à juste titre, la preuve de condamnation de la mère de Malik. « Monsieur, nous, on veut bien vous croire, on veut bien croire que madame est condamnée en Belgique, mais nous n’avons aucun document qui le confirme », ont souligné les enquêteurs.

La justice belge avait émis en août un mandat d’arrêt européen contre l’ex-compagne de Marc. « Or, étant d’origine marocaine, il était évident qu’il fallait lancer un mandat d’arrêt international, et pas un mandat d’arrêt s’arrêtant aux frontières européennes », relève Me Mehdi Abbes. « Il est très atteint moralement… Il travaille sur un gros projet en Chine où il doit se rendre en janvier, pour six mois. Pour ce père, il n’était pas pensable de rester sans nouvelles de Malik jusqu’en juillet… », a ajouté l’avocat.

L’ambassade et le consulat général de Belgique au Maroc ont été informés de la situation de Marc. Il devrait recevoir demain vendredi, la visite du consul général à la prison de Meknès.

Mots clés: Belgique , Arrestation , Enfant , Femme marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact