Un Belge en prison au Maroc après un piège tendu par son ex-femme

9 décembre 2021 - 21h20 - Belgique - Ecrit par : P. A

Un ressortissant belge, Marc M., est en prison depuis lundi à Meknès. Âgé de 57 ans, il est accusé de tentative d’enlèvement de son fils de 4 ans, Malik, qu’il n’a pas revu depuis l’été 2020, son ex-femme d’origine marocaine l’ayant emmené avec elle en février quand elle quittait la Belgique. Le Belge était venu prévenir les autorités marocaines lorsqu’il a été appréhendé.

Marc s’est rendu au Maroc pour retrouver son ex-femme d’origine marocaine qui avait quitté la Belgique en février dernier avec leur fils, Malik. Elle a été même condamnée en Belgique à un an d’emprisonnement ferme, pour non-présentation d’enfant, fait savoir la Dernière heure. Le Belge cherchait à entrer en contact avec elle pour arranger les choses quand il a été arrêté par la police marocaine.

Pour Me Mehdi Abbes, avocat de Marc, son client serait tombé dans un « traquenard » tendu par la famille de son ex-épouse. « Tout semblait s’arranger. En discutant avec le frère de madame, nous pensions arriver à un accord, dans le bien supérieur de l’enfant. L’accord devait être concrétisé lors d’un rendez-vous fixé à lundi à 14 h 30 dans un café du centre-ville. Personne n’était là. Plus exactement, des policiers attendaient Marc M. », indique l’avocat.

À lire : Un Belge recherché par Interpol arrêté à Casablanca

En fait, la femme avait déposé plainte contre Marc en Belgique et au Maroc, l’accusant de faits graves. La police marocaine demandait, à juste titre, la preuve de condamnation de la mère de Malik. « Monsieur, nous, on veut bien vous croire, on veut bien croire que madame est condamnée en Belgique, mais nous n’avons aucun document qui le confirme », ont souligné les enquêteurs.

La justice belge avait émis en août un mandat d’arrêt européen contre l’ex-compagne de Marc. « Or, étant d’origine marocaine, il était évident qu’il fallait lancer un mandat d’arrêt international, et pas un mandat d’arrêt s’arrêtant aux frontières européennes », relève Me Mehdi Abbes. « Il est très atteint moralement… Il travaille sur un gros projet en Chine où il doit se rendre en janvier, pour six mois. Pour ce père, il n’était pas pensable de rester sans nouvelles de Malik jusqu’en juillet… », a ajouté l’avocat.

L’ambassade et le consulat général de Belgique au Maroc ont été informés de la situation de Marc. Il devrait recevoir demain vendredi, la visite du consul général à la prison de Meknès.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Femme marocaine - Enfant - Arrestation

Aller plus loin

Un Belge condamné au Maroc pour attouchements sur son fils

Alors qu’il était parti au Maroc fin novembre 2021 pour retrouver son fils “enlevé” en Belgique par son ex-femme d’origine marocaine, un Belge de 57 ans a été arrêté puis...

Youssef, un Belge bloqué au Maroc : "Nous étions comme en prison"

Malgré les rapatriements organisés pour le retour des Belges bloqués au Maroc depuis mars, de nombreuses personnes n’ont pu bénéficier de ces vols affrétés par l’État. Ils ont...

Le SOS des proches d’un Espagnol en prison à Tétouan

César, un Espagnol détenu à la prison de Tétouan depuis deux ans, risque d’y rester pendant encore un bon moment s’il n’arrive pas à payer l’amende. Sa famille et sa petite amie...

Un Belge recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un Belge d’origine turque, âgé de 55 ans, a été arrêté mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il serait impliqué dans une affaire de viol. L’homme faisait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...