Réaction de Mohamed Toujgani suite à son expulsion de la Belgique

16 janvier 2022 - 13h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil, la plus grande de Belgique, réagit à son expulsion vers le Maroc à cause notamment d’une vidéo datant de plus de 10 ans dans laquelle il appelait à brûler « des sionistes oppresseurs ». Il a décidé de faire appel de cette décision « qui le prive de » ses « libertés et droits fondamentaux ».

« Les services de sécurité estiment que cet homme doit être considéré comme un danger actuel, réel et sérieux pour la sécurité nationale. On parle ici d’extrémisme et d’ingérence », insistait Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, qui a retiré à Mohamed Toujgani son permis de séjour. Il est reproché à l’imam principal de la mosquée Al Khalil des propos tenus dans une vidéo datant de 2009 mais publiée en 2019, dans laquelle il appelait à brûler « des sionistes oppresseurs ». Dans une déclaration, le responsable religieux récuse ces accusations qui n’ont « aucun fondement ».

À lire : Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

« Je rappelle que je vis en Belgique depuis 40 ans, durant toutes ces années, l’ensemble de mon travail a été de soutenir le vivre-ensemble et le dialogue inter-religieux. Chaque fois que des tensions apparaissaient au sein de la société bruxelloise ou belge, nous étions en première ligne pour alerter les parents et calmer les esprits des jeunes. […] Et cette position que je défends est largement documentée. Lors des attentats de Bruxelles, nous avons été frappés en plein cœur et encore une fois, nous étions présents. J’avais d’ailleurs à cette occasion donné un prêche contre le terrorisme. La Belgique fait partie de mon identité, il s’agit de mon pays, j’y ai vécu davantage que le Maroc, mon deuxième pays », a-t-il déclaré.

À lire : Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Suite à l’annonce de l’expulsion de Mohamed Toujgani de la Belgique, une pétition a été lancée en ligne pour non seulement soutenir l’imam marocain, mais également pour demander des réponses au secrétaire d’État. « J’ai sillonné de nombreuses mosquées. Ils ont entendu mes discours, et c’est pour cela qu’aujourd’hui ils me soutiennent même si je n’ai rien demandé, c’est à leur propre initiative et je les en remercie […] Mais il est clair qu’ils ne peuvent rester silencieux devant une telle injustice, car c’est une injustice flagrante. Qu’on demande à toutes ces personnes si je constitue une menace pour qui que ce soit ou pour la sécurité nationale […]  », a-t-il poursuivi, assurant qu’il n’a jamais été un danger pour la sécurité nationale.

À lire : Affaire Toujgani : des sanctions en perspective contre Ahmed El Khannouss ?

Mohamed Toujgani fait savoir par ailleurs qu’il a appris qu’il a été « radié de la commune » lorsqu’il a demandé « une attestation de résidence ». Non content du traitement dont il a fait l’objet, il entend faire appel de la décision du secrétaire d’État, car cette décision, dit-il, le prive de ses libertés et droits fondamentaux. « Cette décision m’a causé beaucoup de problèmes : elle m’a séparé et éloigné de mes enfants et petits-enfants, elle m’a séparé des personnes que je côtoie et avec qui j’échange beaucoup, elle m’a éloigné de la mosquée. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Religion - Expulsion - Islam

Aller plus loin

Belgique : l’expulsion de Mohamed Toujgani illégale ?

Sur demande de la présidente de la Chambre, Eliane Tillieux (PS), le comité de contrôle des services de renseignement dit Comité R a mené des investigations sur les révélations...

Expulsion de Mohamed Toujgani : Nabil Boukili appelle au respect de l’État de droit

L’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani de la Belgique continue d’alimenter les débats. Le député Nabil Boukili (PTB), intervenant sur le sujet, a appelé au respect de l’État de...

Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique, s’est vu retirer en octobre son permis de séjour par le secrétaire d’État à...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.