Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

14 janvier 2022 - 21h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons  ?

Mohamed Toujgani est rattrapé par des faits remontant à 2009 et dont la vidéo a été publiée en 2019, fait savoir RTBF. « Seigneur, Maître des Mondes, déverse la frayeur dans le cœur des sionistes oppresseurs. […] Seigneur, fais que le sang des martyrs soit une arme sous les pieds des sionistes oppresseurs, et que ce sang soit un feu ardent qui les brûle et un vent qui les fustige. […] Ô Seigneur, démolis-les », entend-on dans l’un des éléments incriminants relevé par les renseignements belges. Sammy Mahdi considère ce discours comme une incitation à brûler les Juifs. « Les services de sécurité estiment que cet homme doit être considéré comme un danger actuel, réel et sérieux pour la sécurité nationale. On parle ici d’extrémisme et d’ingérence », insiste le secrétaire d’État à l’asile et à la migration devant la Chambre.

La décision de retirer le permis de séjour de Mohamed Toujgani a suscité des réactions. Georges-Henri Beauthier, son avocat, estime que les déclarations du secrétaire d’État sont choquantes. « Un, il y a la séparation des pouvoirs qui exige qu’il ne prenne pas position sur un jugement qui dit des choses très claires. Et deux, pourquoi jeter en pâture des choses fausses appelant à la haine ? Quelqu’un dont on dit qu’il veut brûler les juifs, c’est quelqu’un qui risque une série d’invectives si pas des actes plus dangereux », explique-t-il.

À lire : Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

Soulignant qu’il n’a pas de lien d’autorité avec les imams non rattachés aux mosquées subventionnées, l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a rappelé qu’il avait fermement condamné « les propos antisémites de l’imam (Mohamed Toujgani) qui, entretemps, a regretté ses propos et présenté ses excuses à la communauté juive de Belgique ». Quant à Abdessamad Belhaj, chercheur auprès du Centre Interdisciplinaire d’études de l’Islam dans le Monde Contemporain (CISMOC) de l’UCLouvain, il assure que l’imam Toujgani n’est pas radical. « Il pratique un islam sunnite modéré même s’il est traditionaliste et parfois émotionnel. Il appelle au vivre-ensemble, à la paix sociale et à la prévention contre la radicalisation ».

« Eu égard à la fonction de président de la Ligue des imams marocains de Belgique de Monsieur Toujgani, j’ose espérer que Monsieur Mahdi dispose réellement d’un élément nouveau important pour expliquer la prise de cette décision. Personnellement, comme d’ailleurs mes services de police compétents, je n’ai pas été informée de la survenue d’un élément nouveau au sujet de monsieur Toujgani », a déclaré la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux.

Sujets associés : Belgique - Religion - Islam

Aller plus loin

L’expulsion de l’imam marocain Mohamed Toujgani confirmée

Le recours de Mohamed Toujgani, imam principal de Molenbeek contre le retrait de son droit de séjour, a été rejeté par la justice belge ce vendredi 5 aout.

Polémique en Belgique sur l’expulsion d’un Marocain

Le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) belge s’est opposé à l’expulsion du Marocain Abdallah Ouahbour, reconnu pourtant comme une « menace pour la société ».

Réaction de Mohamed Toujgani suite à son expulsion de la Belgique

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil, la plus grande de Belgique, réagit à son expulsion vers le Maroc à cause notamment d’une vidéo datant de plus de 10 ans...

Belgique : l’expulsion de Mohamed Toujgani illégale ?

Sur demande de la présidente de la Chambre, Eliane Tillieux (PS), le comité de contrôle des services de renseignement dit Comité R a mené des investigations sur les révélations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...