Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

14 janvier 2022 - 21h00 - Ecrit par : S.A

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons  ?

Mohamed Toujgani est rattrapé par des faits remontant à 2009 et dont la vidéo a été publiée en 2019, fait savoir RTBF. « Seigneur, Maître des Mondes, déverse la frayeur dans le cœur des sionistes oppresseurs. […] Seigneur, fais que le sang des martyrs soit une arme sous les pieds des sionistes oppresseurs, et que ce sang soit un feu ardent qui les brûle et un vent qui les fustige. […] Ô Seigneur, démolis-les », entend-on dans l’un des éléments incriminants relevé par les renseignements belges. Sammy Mahdi considère ce discours comme une incitation à brûler les Juifs. « Les services de sécurité estiment que cet homme doit être considéré comme un danger actuel, réel et sérieux pour la sécurité nationale. On parle ici d’extrémisme et d’ingérence », insiste le secrétaire d’État à l’asile et à la migration devant la Chambre.

La décision de retirer le permis de séjour de Mohamed Toujgani a suscité des réactions. Georges-Henri Beauthier, son avocat, estime que les déclarations du secrétaire d’État sont choquantes. « Un, il y a la séparation des pouvoirs qui exige qu’il ne prenne pas position sur un jugement qui dit des choses très claires. Et deux, pourquoi jeter en pâture des choses fausses appelant à la haine ? Quelqu’un dont on dit qu’il veut brûler les juifs, c’est quelqu’un qui risque une série d’invectives si pas des actes plus dangereux », explique-t-il.

À lire : Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

Soulignant qu’il n’a pas de lien d’autorité avec les imams non rattachés aux mosquées subventionnées, l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a rappelé qu’il avait fermement condamné « les propos antisémites de l’imam (Mohamed Toujgani) qui, entretemps, a regretté ses propos et présenté ses excuses à la communauté juive de Belgique ». Quant à Abdessamad Belhaj, chercheur auprès du Centre Interdisciplinaire d’études de l’Islam dans le Monde Contemporain (CISMOC) de l’UCLouvain, il assure que l’imam Toujgani n’est pas radical. « Il pratique un islam sunnite modéré même s’il est traditionaliste et parfois émotionnel. Il appelle au vivre-ensemble, à la paix sociale et à la prévention contre la radicalisation ».

« Eu égard à la fonction de président de la Ligue des imams marocains de Belgique de Monsieur Toujgani, j’ose espérer que Monsieur Mahdi dispose réellement d’un élément nouveau important pour expliquer la prise de cette décision. Personnellement, comme d’ailleurs mes services de police compétents, je n’ai pas été informée de la survenue d’un élément nouveau au sujet de monsieur Toujgani », a déclaré la bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux.

Tags : Belgique - Islam - Religion

Aller plus loin

France : un fiché S condamné pour avoir menacé de mort un imam à Ussel

Le tribunal de Tulle, en Corrèze, a condamné à une peine d’emprisonnement, un fiché S de 38 ans. Cet Ussellois d’origine tunisienne a menacé de mort l’imam d’une des mosquées...

Maroc : un imam suspendu pour propagande politique

Le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a révoqué, mardi, l’imam Rachid Benkirane pour avoir abordé des sujets politiques sur son compte...

Réaction de Mohamed Toujgani suite à son expulsion de la Belgique

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil, la plus grande de Belgique, réagit à son expulsion vers le Maroc à cause notamment d’une vidéo datant de plus de 10 ans...

Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique, s’est vu retirer en octobre son permis de séjour par le secrétaire d’État à...

Nous vous recommandons

Un « trésor » découvert à Marrakech

Les éléments de la gendarmerie de la commune de Ouled Dlim près de Marrakech ont découvert un « trésor » dans la maison d’un conservateur d’une zaouïa décédé.

Les compagnies aériennes battent des records vers le Maroc

Alors que la demande est très forte pour la saison estivale, bon nombre de compagnies continuent d’annuler des vols vers destinations comme le Maroc en raison du manque de personnel naviguant et de la grève des...

Le Maroc pourrait retirer l’Algérie de sa liste de fournisseurs de gaz

La décision de l’Espagne de fournir du gaz au Maroc pourrait pousser celui-ci à retirer l’Algérie de sa liste de fournisseurs dans un avenir proche. Cette décision porte également un coup double à Alger qui espérait isoler Rabat et l’empêcher de tirer profit...

L’armée algérienne bombe le torse à la frontière avec le Maroc

L’Armée nationale populaire (ANP) s’apprête à lancer de vastes manœuvres militaires près de la frontière marocaine. Cette décision qui émane du haut conseil de sécurité algérien fait suite à la création par les Forces armées royales (FAR) d’une nouvelle zone...

Soluna donne des nouvelles du project éolien-blockchain à Dakhla

Installée à Dakhla pour engager le royaume sur une voie durable dans les domaines des énergies renouvelables et informatique, la société Soluna Technologies, Ltd. s’appelle désormais Harmattan Energy, Ltd. Un changement de nom qui intervient après que...

Deux jeunes avocats décèdent dans un grave accident de circulation près de Rabat

Un grave accident impliquant un seul véhicule s’est produit dans la nuit de mercredi 22 à jeudi 23 décembre, près de Rabat. Le bilan fait état de trois décès - deux avocats et leur chauffeur — et d’un blessé grave (leur...

Des dizaines d’entreprises épinglées par la douane marocaine

Des insomnies pour les responsables de dizaines d’entreprises impliquées dans une large fraude fiscale. Après la détection par les inspecteurs de la douane d’une vaste opération de fraude à l’admission temporaire, la Brigade nationale de la police judiciaire...

Sebta et Melilla se meurent sans les Marocains

La réouverture des frontières ne profite toujours pas aux commerçants de Sebta et Melilla qui dénoncent la décision du Maroc d’interdire le passage des articles achetés dans les deux villes autonomes, déplorant une situation pire que celle d’avant le retour...

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Mohamed fait les meilleures sardines grillées de Malaga

Mohammed Basraoui, un migrant marocain arrivé à Ceuta sous un camion il y a vingt ans, réalise aujourd’hui des brochettes de poisson dont raffolent les habitants de Malaga.