Affaire Toujgani : Ahmed El Khannouss échappe à son exclusion du Cdh

30 janvier 2022 - 23h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le conseiller communal de Molenbeek, Ahmed El Khannouss, ex-député régional, se verra probablement exclu du Centre démocrate humaniste (cdH) s’il commet un nouveau dérapage. Tel est le dernier avertissement du comité de déontologie du parti qui avait été saisi, après les propos de l’élu sur la décision du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Sammy Mahdi (CD&V), de retirer le titre de séjour de l’imam marocain Mohamed Toujgani et de lui interdire l’accès au territoire pendant 10 ans.

Dans un message posté sur sa page Facebook, l’ancien député bruxellois avait pris la défense de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil, la plus grande de Belgique, expulsé vers le Maroc. La « décision unilatérale » de Sammy Mahdi de retirer le permis de séjour de Mohamed Toujgani et de lui interdire l’accès au territoire durant les 10 prochaines années, à cause notamment d’une vidéo remontant à 2009 mais publiée en 2019 dans laquelle il appelait à brûler « des sionistes oppresseurs » est « inique et totalement injustifiée », estimait Ahmed El Khannouss (cdH). Aussi, avait-il qualifié cette décision de « mesure de déportation ». Selon lui, le secrétaire d’État à l’asile et à la migration participe à « une course folle pour concurrencer la droite et l’extrême-droite en Flandre ». L’élu expliquera que les déclarations de l’imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, sont des « termes crus » se rapportant à une « agression sioniste contre Gaza » n’ayant donné lieu à aucune poursuite judiciaire, rapportait BX1.

À lire : Affaire Toujgani : des sanctions en perspective contre Ahmed El Khannouss ?

Des propos qui ont poussé le secrétaire général du Cdh, Gauthier de Sauvage à saisir le comité de déontologie du parti, le 14 janvier, pour lui demander d’examiner leur “conformité” « avec nos statuts et nos valeurs ». Ce comité a rendu sa décision. Il a auditionné le 21 janvier dernier Ahmed El Khannouss, qui « a reconnu que certains propos tenus en janvier 2022 étaient inappropriés », rapportent les quotidiens Le Soir et La Libre Belgique. Le comité a aussi « rappelé que, dès 2009, il avait condamné les propos tenus à l’époque par l’imam [Toujgani] et que, pas plus qu’hier, il ne saurait les accréditer aujourd’hui ». Le même comité a fait savoir que l’ex-député régional lui a envoyé une lettre de clarification dans laquelle il souligne avoir « toujours lutté contre toutes les formes de racisme, de xénophobie contre l’islamophobie et contre l’antisémitisme ». Sans oublier de rappeler le contexte, à savoir que l’intéressé avait connaissance d’un jugement datant d’octobre 2021 favorable à l’imam Toujgani.

À lire : Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Après analyse des propos et de la lettre de clarification, le comité de déontologie du Cdh a écarté toute idée d’exclusion d’Ahmed El Khannouss du parti. Toutefois, il lui a adressé un avertissement : « De nouveaux propos, attitudes ou comportements témoignant d’un écart par rapport à la ligne de conduite [du] parti” inciteraient en effet le comité de déontologie à revoir son jugement ».

Sujets associés : Belgique - Religion - Expulsion - Islam

Aller plus loin

Expulsion de Mohamed Toujgani : Nabil Boukili appelle au respect de l’État de droit

L’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani de la Belgique continue d’alimenter les débats. Le député Nabil Boukili (PTB), intervenant sur le sujet, a appelé au respect de l’État de...

Affaire Toujgani : des sanctions en perspective contre Ahmed El Khannouss ?

Le conseiller communal de Molenbeek, Ahmed El Khannouss, ex-député régional, pourrait être exclu de son parti, après avoir pris la défense de Mohamed Toujgani, imam principal de...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande...

Mohamed Toujgani, persona non grata en Belgique

Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique, s’est vu retirer en octobre son permis de séjour par le secrétaire d’État à...

Ces articles devraient vous intéresser :

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.