Polémique en Belgique sur l’expulsion d’un Marocain

27 janvier 2022 - 21h00 - Belgique - Ecrit par : A.T

Le Conseil du contentieux des étrangers (CCE) belge s’est opposé à l’expulsion du Marocain Abdallah Ouahbour, reconnu pourtant comme une « menace pour la société ».

Âgé de 48 ans, l’individu serait un prédicateur de haine, radicalisé du « Groupe de Masseik », lié aux attentats de Casablanca et Madrid, qui ont fait 250 morts en Espagne en 2003, indique le dernier rapport de la Sûreté de l’État, soutenant qu’il est un appui moral et financier au groupe terroriste État islamique.

Né en Belgique et père de deux enfants, il avait refusé en juin dernier de quitter le pays, suite à une procédure d’expulsion enclenchée contre lui par le Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, prétextant qu’il souffrait du syndrome de stress post-traumatique et craint d’être arrêté au Maroc.

A lire : Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Cependant, le Conseil du contentieux des étrangers a décidé de rejeter la demande d’expulsion sur la base d’autres éléments. Selon cet organisme, les rapports de l’OCAM et de la Sûreté de l’État ne présentent pas de « base solide » pour expulser quelqu’un du territoire. Les accusations sont « trop vagues » et « trop générales ».

Le Conseil estime également que la Sécurité de l’État doit faire des déclarations plus concrètes, soulignant que les analyses ont été réalisées dans le cadre d’une condamnation pour terrorisme, alors qu’il ne faut pas en tenir compte.

Sujets associés : Belgique - Terrorisme - Immigration

Aller plus loin

Belgique : Unia vent debout contre l’interdiction du burkini

En Belgique, UNIA, le centre interfédéral pour l’égalité des chances, affiche son opposition à l’interdiction du burkini dans les piscines publiques. L’instance estime qu’il...

Belgique : l’opposition appelle à l’expulsion des détenus marocains

Parmi les 10 912 personnes détenues dans les prisons en Belgique, on compte 4716 prisonniers d’origine étrangère dont 872 Marocains. Le parti d’opposition N-VA souhaite que le...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande...

Les Émirats rejettent l’extradition de Nordin El Hajjioui vers la Belgique

Un tribunal des Émirats arabes unis a rejeté les demandes d’extradition du Belge d’origine marocaine Nordin El Hajjioui alias « Dikke Nordin van den Dam », l’un des hommes les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...