Une Marocaine fait condamner l’État belge

26 avril 2023 - 20h10 - Belgique - Ecrit par : S.A

L’étudiante marocaine Ouiam Ziti « humiliée et traitée comme une criminelle » par la police avant son expulsion du territoire belge vers la Roumanie a gagné son procès contre l’État belge.

Mardi, le tribunal de première instance de Bruxelles a condamné l’État belge pour le refoulement et la mise en détention illégale (11 jours) de l’étudiante marocaine Ouiam Ziti fin 2021. Dans sa décision, la juge en charge de l’affaire relève notamment que les arguments mentionnés pour justifier sa détention « ne sont pas des motifs légalement admissibles qui pourraient justifier la détention », rapporte la RTBF. Évoquant les autres motifs, elle relève qu’ils sont « d’ordre général et stéréotypés, ne permettant pas de constater que l’autorité administrative a procédé à un examen concret et individualisé » de la situation de la jeune femme. « Ni l’abrogation illicite du visa Schengen ni l’argument pris de l’absence de moyens de subsistance ne sont des motifs légitimement admissibles qui pourraient justifier la détention de Madame Ziti », évoque le jugement.

À lire : Une étudiante marocaine fait condamner l’Université de Montpellier

Selon la justice, le traitement réservé à l’étudiante durant sa détention a été de nature à aggraver son préjudice moral. « Le dossier médical de Madame Ziti indique également que, pendant sa détention, sa médication a été modifiée sans raison médicale exposée et que cette modification a causé des symptômes d’allergie, d’éruption cutanée et de tachycardie entraînant un risque d’embolie pulmonaire. » « Contrairement à ce que soutient l’État belge, l’état de santé tant physique que psychique d’une personne privée de liberté est un élément du dommage réparable en raison d’une détention illégale, comme en l’espèce », ajoutera la juge en charge de l’affaire. L’État belge devra indemniser l’étudiante pour ce préjudice moral. Le conseil de Ziti estime le préjudice à 2 000 euros par jour de détention illégale.

À lire :Belgique : expulsion d’une étudiante marocaine vers la Roumanie

Les faits remontent à décembre 2021. Ouiam Ziti, étudiante en 4ᵉ année de médecine dentaire à lasi en Roumanie est arrivée à l’aéroport de Charleroi-Gosselies, en Belgique le 13 décembre pour y passer quelques jours. Elle était à mille lieues d’imaginer le calvaire qui l’attendait. La police l’arrête. « J’ai été transférée dans le centre Caricole le même jour vers 20h30. Je suis restée enfermée dans le centre Caricole du lundi 13 décembre jusqu’au vendredi 24 décembre », avant d’être expulsée vers la Roumanie, avait raconté la jeune femme par téléphone à Bruno Duboisdenghien, un ancien chef de groupe socialiste au conseil communal de Jodoigne, et par ailleurs « citoyen engagé ».

À lire :Traitée « comme une criminelle », une Marocaine porte plainte contre l’Etat belge

La police reproche à Ouiam de ne pas avoir « du cash sur elle pour démontrer qu’elle est bien capable d’assurer sa subsistance en Belgique », avait rapporté Soir.be. Des propos réfutés par l’étudiante qui assure avoir trois cartes bancaires, dont une Mastercard sur elle, avoir même proposé à un agent de l’accompagner à un point de retrait pour lui prouver qu’elle pouvait subvenir à ses besoins. « Même si tu es milliardaire, ça ne suffira pas », lui aurait rétorqué un policier. Les allégations de la jeune femme ont été corroborées par la diffusion de deux extraits d’une conversation entre le policier, son oncle et elle.

Sujets associés : Belgique - Procès - Expulsion - Roumanie

Aller plus loin

Belgique : expulsion d’une étudiante marocaine vers la Roumanie

Bien qu’elle soit détentrice d’un visa Schengen et d’un titre de séjour roumain, l’Office des Étrangers a expulsé une étudiante marocaine du territoire belge vers la Roumanie.

Traitée « comme une criminelle », une Marocaine porte plainte contre l’Etat belge

L’étudiante marocaine Ouiam Ziti est encore sous le choc de son expulsion du territoire belge vers la Roumanie. Au tribunal, elle revient sur les faits et réclame une...

Un Marocain écope de huit mois de prison pour un sandwich volé à Bruges

Un sandwich à la saucisse et un séjour illégal, un cocktail qui a mené un Marocain de 33 ans directement devant la justice. Le tribunal de Bruges l’a condamné à huit mois de...

Un étudiant marocain expulsé de France 15 jours avant les examens

En France depuis cinq ans dans le cadre de ses études, Mouad Aktaou a été expulsé en début de semaine par les autorités françaises et ce 15 jours avant le début des examens.

Ces articles devraient vous intéresser :

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...