Parcours de Nawal Farih, jeune députée d’origine marocaine au parlement belge

30 mai 2023 - 11h30 - Belgique - Ecrit par : A.P

Nawal Farih est l’une des plus jeunes députées au parlement fédéral belge. D’origine marocaine, la jeune femme de 35 ans, née en France et ayant grandi à Genk où elle a fait des études en Commerce International, s’est lancée en politique en 2018 en devenant membre du parti CD&V. Depuis l’été dernier, elle est en couple avec Sammy Mahdi, le président du parti.

Nawal Farih voyageait beaucoup en tant que consultante lorsqu’elle avait la vingtaine. « Je travaillais pour une entreprise de presse qui publiait des revues professionnelles et cherchait des partenaires à l’étranger. C’était mon travail d’explorer et de préparer des partenariats potentiels. Avoir appris l’arabe à la maison, l’espagnol en tant qu’étudiante Erasmus et parler aussi un peu le français et l’anglais, était bien sûr un grand avantage. Contrairement à la Belgique, le contrat seul ne suffit pas pour faire des affaires dans des pays comme Dubaï ou le Qatar. Tout tourne autour de la confiance… », explique-t-elle au Nieuwsblad.

À lire : Qui est Nawal Farih, la fiancée marocaine de Sammy Mahdi ?

A 30 ans, la Marocaine a décidé d’entrer en politique belge, la « meilleure décision » qu’elle ait jamais prise. « Jo Vandeurzen, alors ministre de la Santé pour le CD&V, cherchait une secrétaire. En tant que Genkois, il a demandé au maire Wim Dries s’il connaissait un talent politique. À cette époque, je m’étais engagée pour des groupes vulnérables et je donnais des cours particuliers à des réfugiés à Genk. Le ministre m’a invitée pour un entretien et j’ai été aussitôt retenue. (…) Il ne m’a pas fallu longtemps pour attraper définitivement le virus de la politique », confie Nawal.

À lire : Belgique : une Marocaine élue coprésidente de Groen

C’est dans le cabinet du même ministre qu’elle a fait la connaissance de son compagnon, Sammy Mahdi, alors président de JONG CD&V, reçu en audience avec une quarantaine de jeunes par le ministre. « Je les ai accueillis chaleureusement et les ai conduits à une salle de réunion, puis je suis retournée à mon ordinateur. L’étincelle ne s’est produite que l’été dernier, bien que les amis de Sammy affirment qu’il avait le béguin pour moi depuis le début », précise la députée qui n’est pas prête à mettre sa carrière politique en veilleuse pour tomber enceinte, malgré le désir de Sammy d’être père.

À lire : Naïma Moutchou, portrait de la Marocaine élue vice-présidente du parlement français

Nawal raconte qu’elle était très consciencieuse dès son jeune âge. « Mes deux parents sont des travailleurs acharnés : mon père a été boucher indépendant pendant des années, avant de travailler comme ouvrier dans l’usine de fromage de Yoko à Genk. Ma maman est fonctionnaire à la mairie de Genk. Je viens d’une famille de cinq enfants et nous avons tous été élevés dans la rigueur. Mais on avait la liberté de faire nos propres choix et je leur en suis très reconnaissante… Sans cela, je ne serais probablement pas députée aujourd’hui », témoigne-t-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Femme marocaine - MRE

Aller plus loin

Naïma Moutchou, portrait de la Marocaine élue vice-présidente du parlement français

À 41 ans, la Franco-marocaine Naïma Moutchou a été élue le mercredi 29 juin 2022 dernier, vice-présidente de l’Assemblée nationale. Un couronnement pour cette femme qui a bâti...

Une élue marocaine « disparait » en France

Alors qu’elle a fini sa mission en France depuis plusieurs mois, une conseillère communale (Rassemblement national des indépendants (RNI, parti au pouvoir) n’est pas retournée...

Qui est Nawal Farih, la fiancée marocaine de Sammy Mahdi ?

Le président du parti belge CD&V, Sammy Mahdi (34 ans), vient d’officialiser sa relation avec la députée Nawal Farih (34 ans), d’origine marocaine.

La nouvelle vie de l’ex-député Hicham Imane : De la politique à l’aéroport de Liège

Le Conseiller communal de Charleroi Hicham Imane, ancien député belge wallon du parti socialiste (PS) qui a siégé au Parlement wallon entre 2014 et 2016 en remplacement de Paul...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...