Le Maroc chercherait la « co-souveraineté » de Sebta et Melilla

27 juillet 2021 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Les tractations diplomatiques sont en cours pour le rétablissement rapide des relations entre l’Espagne et le Maroc. Les autorités espagnoles travaillent activement pour une revue complète de la coopération avec Rabat, notamment en ce qui concerne l’épineuse question de Ceuta et Melilla.

La diplomatie secrète est très active pour aboutir au rétablissement rapide des relations entre les deux pays, confirment des sources diplomatiques espagnoles à El Pais. D’intenses démarches ont été menées auprès du Maroc par l’intermédiaire du Haut-commissaire de l’UE, Josep Borrell, et d’autres membres de la Commission européenne et des contacts directs ont été également établis, font savoir les mêmes sources. L’ambassadeur d’Espagne à Rabat, Ricardo Díez-Hochleitner, et la directrice générale du Maghreb, Eva Martinez, qui a quitté son poste mardi dernier, ont échangé entre juin et début juillet, avec l’ambassadrice Karima Benyaich qui continue de s’occuper des relations avec l’Espagne depuis Rabat, informe-t-on.

À lire : Le nouveau ministre Albares veut «  renforcer les relations avec le Maroc  »

Pour éviter que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets à l’avenir, l’Espagne propose une révision complète des relations bilatérales avec le Maroc, ce qui permettra de clarifier la position de chacun sur les sujets épineux comme le Sahara ou la souveraineté sur Ceuta et Melilla. Il faudra beaucoup de temps pour parvenir à accord aussi ambitieux, reconnaissent les sources diplomatiques. « Les déclarations [d’Albares] sont certainement un premier pas vers l’apaisement des tensions entre les deux pays. Cependant, il est nécessaire de s’asseoir autour d’une table pour discuter des causes profondes de la crise ».

À lire : Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño en Espagne, perdure. La crise migratoire survenue en mai, avec l’arrivée massive de migrants marocains à Ceuta, a ravivé les tensions qui couvaient en réalité depuis décembre en raison du refus de l’Espagne de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara comme l’ont fait les États-Unis sous Trump. Le Maroc a rappelé son ambassadrice à Madrid, Karima Benyaich, pour des consultations à Rabat. Mi-juillet, le président du gouvernement Pedro Sanchez a remercié son ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, pour tenter d’« apaiser » la tension avec le Maroc.

Tags : Espagne - Coopération - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Melilla - Sahara Occidental - Brahim Ghali

Aller plus loin

La question du Sahara brouille les relations entre l’Espagne et le Maroc

Le Maroc et l’Espagne partagent des intérêts communs dans les domaines de l’immigration, de la sécurité et de la pêche. Pourtant, les relations entre les deux pays restent tendues,...

Maroc-Espagne : déjà cent jours de crise sans issue évidente

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne, ouvertes avec l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, durent depuis maintenant cent...

Le nouveau ministre Albares veut «  renforcer les relations avec le Maroc  »

Le tout nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a officiellement pris fonction ce lundi. Dans son discours, le nouveau patron de la diplomatie...

L’Espagne appelle à une reprise de la coopération avec le Maroc

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, souhaite un apaisement de la tension entre l’Espagne et le Maroc et une reprise de la coopération entre les deux...

Nous vous recommandons

Vidéo intime de Vitaa à Marrakech sur la toile, la chanteuse agacée

La chanteuse française Vitaa s’est visiblement agacée du comportement de son styliste qui l’a filmée en pleine session bronzage au bord d’une piscine à Marrakech et a partagé une vidéo intime sur les réseaux sociaux. Voulant la filmer encore, la chanteuse a...

Tourisme : le Maroc retrouve le sourire

Malmené depuis plus de deux ans par le coronavirus, le secteur du tourisme affiche des perspectives prometteuses pour cette année, grâce à l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, indique la Direction des Études et des Prévisions Financières...

Le Malawi accusé d’user de « magie noire » pour remporter ses matchs

Le Malawi aurait usé de « magie noire » pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations. La polémique enfle sur les réseaux sociaux, à quelques heures de la rencontre contre le...

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune de 19 ans, a diffusé son immolationen direct sur Facebook.

Easyjet : les raisons de la suspension provisoire des vols vers la France

Easyjet a annoncé la suspension de ses vols entre la France et le Maroc du 25 au 30 novembre 2021. Voici les raisons.

Le Maroc veut former les cultivateurs de cannabis

Au Maroc, des sessions de formations seront organisées au profit des cultivateurs de cannabis pour le développement de cette filière. Une avancée après l’adoption de la loi n° 13.21 relative à l’usage légal du cannabis à des fins médicales et...

Un responsable d’Air Algérie viré à cause du rappel du passé marocain de Tlemcen

Amine Debaghine Mesraoua, directeur d’Air Algérie a, mardi 19 avril 2022, démis de ses fonctions le directeur marketing de la compagnie aérienne pour « faute grave ». Il s’agit du rappel du passé marocain de Tlemcen dans un post qui a fait l’objet d’une vive...

Kylian Mbappe excellent dans le service du thé à la marocaine

Alors qu’il passait une soirée de ramadan chez son ami et coéquipier, le latéral droit marocain Achraf Hakimi, l’attaquant français Kylian Mbappe a dévoilé son talent pour le service du thé à la marocaine.

De fortes averses orageuses attendues au Maroc

De fortes averses orageuses toucheront plusieurs provinces marocaines demain mardi et mercredi 22 septembre, alerte la Direction générale de la météorologie (DGM).

Royal Air Maroc lance une nouveauté pour les voyageurs

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en service d’une nouvelle plateforme pour satisfaire aux préoccupations des passagers liées aux restrictions sanitaires.