Espagne : extradition imminente d’un Marocain réclamé par le Maroc

6 mars 2023 - 22h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Audience nationale va décider ce mardi de l’extradition ou non d’un Marocain accusé de trafic de migrants. Le mis en cause a fait entrer illégalement en Espagne 28 migrants marocains en 2017 à bord d’un bateau pneumatique. Ces derniers ont été expulsés vers le Maroc.

L’accusé a emmené en 2017 une trentaine de migrants de Kénitra au Maroc à Tarifa (Cadix) à bord d’un bateau pneumatique moyennant 10 000 dirhams (environ 900 euros). Arrêté en novembre dernier à Almeria, il sera à l’Audience nationale ce mardi pour être fixé sur son extradition ou non. Le parquet estime que toutes les conditions requises pour son extradition sont remplies et ne trouve pas de « motivation politique » derrière cette demande du Maroc. De son côté, l’accusé s’oppose à son extradition, rapporte La Voz de Galicia.

À lire : Espagne : hausse des demandes d’extraditions de la part du Maroc

En avril 2017, l’accusé et un complice « ont réussi à emmener 50 migrants sur la côte de Cadix, en échange d’un paiement de 30 000 dirhams pour l’accusé et de 20 000 dirhams pour son complice », indique le parquet dans l’acte d’accusation, soulignant la « gravité » des faits dénoncés qui pourraient être qualifiés de « délits d’appartenance à une organisation criminelle et traite illégale des êtres humains », passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Kenitra - Tarifa - Extradition

Aller plus loin

La justice espagnole refuse l’extradition d’un Marocain réclamé par le Maroc

L’Audience nationale a rejeté l’extradition vers le Maroc d’un Marocain arrêté à Tenerife en novembre 2022, et recherché par son pays pour des délits présumés d’homicide, de...

En attente d’extradition, un Marocain demande l’asile en Espagne

Réclamé par les autorités marocaines, le Marocain accusé d’avoir dirigé une organisation criminelle dédiée au trafic de migrants subsahariens, s’est opposé ce mardi à son...

Dubaï va extrader le baron de la drogue marocain Nordin El Hajjioui

La justice émiratie a autorisé l’extradition vers la Belgique de Nordin El Hajjioui, alias Dikke Nordin, un baron de la drogue anversois qui s’est réfugié à Dubaï depuis des...

Maroc-France : les obstacles juridiques à l’extradition de Félix Bingui

L’extradition de Félix Bingui alias « le Chat », l’un des plus grands narcotrafiquants marseillais, arrêté début mars à Casablanca vers la France ne sera pas effective de sitôt.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...