Recherche

Espagne : le coronavirus encercle les saisonnières marocaines

© Copyright : DR

13 juillet 2020 - 14h30 - Société

En cette période de crise sanitaire, les conditions de vie des travailleurs temporaires, notamment les Marocaines, mérite une attention particulière afin d’éviter une propagation du virus.

Pour les prochaines campagnes de pommes de terre, d’olives ou de raisins, le secteur agricole entend prendre les mesures de sécurité sanitaire extrêmes, comme par exemple, «  effectuer les tests nécessaires pour éviter toute contamination  », a expliqué Juan José Álvarez, directeur d’Asaja.

Mais cette mesure pourrait ne pas être efficace, préviennent les agriculteurs qui indiquent que les travailleurs saisonniers accueillent chez eux des migrants à la recherche de travail. Pour Eduardo López, chef des relations de travail au coordinateur des organisations d’agriculteurs et d’éleveurs (COAG), ce problème doit être maîtrisé par le gouvernement «  parce que ces migrants, vivant sans conditions de santé minimales, vont continuer à se cacher des autorités, y compris celles sanitaires  ».

Pendant cette période de crise du Covid-19, «  la situation est plus grave  », souligne Irène Quirante, technicienne d’intégration à l’Association marocaine.

Pour y remédier, les experts en santé publique recommandent une présence accrue d’épidémiologistes sur le terrain pour inspecter les fermes afin de détecter d’éventuels cas, mais aussi et surtout, «  conseiller les travailleurs et les employeurs sur les bons gestes à adopter  ».

Ils proposent également d’accorder une subvention aux personnes testées positives afin de les empêcher de se rendre sur les fermes et préserver la santé des autres travailleurs, des habitants de la zone et des populations du pays. La mesure permettra aussi d’éviter les foyers de contamination dans les fermes, ce qui pourrait conduire à leur fermeture temporaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact