De la dignité aux saisonnières marocaines bloquées en Espagne

8 juillet 2020 - 17h30 - Ecrit par : A.P

L’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) et l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) demandent d’accélérer le retour des 7 200 travailleuses saisonnières marocaines à Huelva et d’enquêter sur la responsabilité des deux gouvernements dans ce retard.

Dans une lettre envoyée à l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, et à l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Díez-Hochleitner, les deux organisations ont indiqué qu’après la fin de la campagne des fraises, les travailleuses "se sont retrouvées sans travail et sans alternative ni avantage pouvant leur permettre de préserver leur dignité humaine". L’APDHA et l’AMDH affirment que les frais de voyage pour le retour de ces travailleuses, sont à la charge des États marocain et espagnol, ces dernières étant financièrement réduites.

Ils ont aussi exigé que le gouvernement marocain procède au dépistage de toutes les travailleuses, et les informe de la nécessité de se mettre en quarantaine de 14 jours à leur arrivée afin de préserver la santé de leurs familles.

En outre, les deux organisations ont demandé une enquête sur la responsabilité partagée entre l’Espagne et le Maroc, sur les conditions économiques et sociales et les effets psychologiques de la fermeture des frontières et du confinement subis par ces travailleuses qui "ont été exploitées par ceux qui cherchaient une main-d’œuvre bon marché, sans considération de la dignité humaine de ces femmes qui sont exploitées, ignorées et oubliées, ajoutent-elles dans leur lettre.

Pour ces organisations, il est urgent de procéder à une révision radicale de l’accord de recrutement entre le ministère marocain de l’Emploi et de l’intégration professionnelle, l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences, d’une part, et le ministère du Travail, de l’immigration et de la sécurité sociale d’Espagne, et le gouvernement d’Andalousie d’autre part, afin de garantir des droits et un travail décent à ces travailleuses.

Tags : Espagne - Rapatriement

Aller plus loin

L’ONU juge "déplorables" les conditions de travail des saisonnières marocaines en Espagne

Les conditions de travail des ouvrières saisonnières sont déplorables. Dans un message publié sur le site de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le rapporteur spécial des...

Situation des saisonnières marocaines en Espagne : des ONG alertent l’ONU

Face à la situation des travailleuses saisonnières marocaines recrutées pour la cueillette des fruits rouges à Huelva en Espagne, un collectif d’ONG a saisi l’Organisation des...

Tanger Med : Le rapatriement des saisonnières marocaines de Huelva a démarré

Le premier groupe des travailleuses saisonnières marocaines bloquées à Huelva, au sud de l’Espagne, est arrivé dimanche au port de Tanger Med. Il s’agit d’environ 1 200 personnes...

Huelva ne veut plus recruter de saisonnières marocaines

Les producteurs de fraises de la province de Huelva envisagent de suspendre les contrats d’intérim dès la prochaine campagne. La situation des 7 100 saisonnières marocaines,...

Nous vous recommandons

Le Maroc réceptionne le système de défense aérienne FD-2000B

Le Maroc a réceptionné, sur sa base militaire située près de la ville de Sidi Yahya El Gharb, le premier lot du système de défense aérienne à longue portée FD-2000B acquis auprès de la Chine. Le royaume avait lancé en 2017 la commande de quatre de ces...

Un hôtel marocain parmi les meilleurs hôtels au monde pour une lune de miel

La Sultana Marrakech est l’un des meilleurs hôtels au monde pour passer une lune de miel inoubliable, selon le magazine Glamour UK.

Le roi d’Espagne bientôt à Sebta, comment réagira le Maroc ?

Le roi d’Espagne, Felipe VI, sera invité « à participer aux manifestations marquant la célébration de la Journée de l’autonomie de Ceuta le 2 septembre prochain ». Ainsi en a décidé l’Assemblée de la ville.

Propos islamophobes : le directeur de cabinet du maire de Saint-Denis démis de ses fonctions

Frédéric Bonnot actuel directeur de cabinet du maire de Saint-Denis sera officiellement démis de ses fonctions ce mardi 31 août. Il avait qualifié en privé une assesseure voilée d’un bureau de vote à Saint-Denis de « chauve-souris...

Le dirham rechute face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,36 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,07 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 19 au 25 mai. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le rappeur Morad critiqué pour avoir défendu le roi Mohammed VI

Morad essuie de vives critiques depuis la publication d’une récente vidéo sur TikTok dans laquelle il a exprimé son soutien au roi Mohammed VI sur la question du Sahara.

Pegasus : Mohamed Fizazi dénonce un acharnement contre le Maroc

L’affaire Pegasus dans laquelle certaines organisations ont porté de graves accusations d’espionnage contre le Maroc continue de faire polémique. Mohamed Fizazi, l’un des chefs salafistes les plus médiatisés du Maroc, a indiqué qu’ « il incombe au...

Sahara : « le Maroc voulait que l’Espagne et l’Union européenne suivent » les États-Unis

Mohamed Salem Ould Salek, «  ministre des Affaires étrangères  » de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » a réagi à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Il affirme que le royaume « voulait que » l’Espagne et l’Union européenne...

Maroc : quinze agences de voyages sanctionnées

Après des plaintes déposées à leur encontre, quinze agences de voyages ont été sanctionnées par le comité consultatif technique des agences de voyage.

MRE : l’Opération Marhaba 2022 sera « exceptionnelle »

L’afflux important de passagers sur les premiers ferries en direction du Maroc depuis les ports espagnols laisse présager d’une Opération Marhabaexceptionnelle cet été, après deux ans de fermeture des frontières...