A cause du Sahara, la coalition gouvernementale en Espagne risque d’exploser

22 mars 2022 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Malgré son désaccord avec Pedro Sanchez sur le changement de position sur le Sahara, Podemos ne quittera pas le gouvernement de coalition, a assuré son porte-parole, Pablo Echenique.

Le gouvernement de coalition est divisé, ces derniers temps, sur plusieurs sujets : la gestion de la guerre en Ukraine, la crise énergétique et maintenant le soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara. Mais ces divergences de points de vue ne vont pas ébranler la cohésion de la majorité, a déclaré Pablo Echenique lors d’une conférence de presse au Congrès, assurant que Podemos ne quittera pas l’Exécutif.

À lire : Le parti socialiste espagnol défend le changement de position sur le Sahara

Malgré la colère de Podemos envers Pedro Sanchez, le parti restera dans l’Exécutif parce que c’est « la seule garantie » pour s’assurer que le gouvernement continuera à mener des politiques progressistes et que les prochaines élections seront remportées par cette majorité. « Si le gouvernement est à la hauteur, cette majorité sera renouvelée, mais en cas d’échec, le pays connaîtra un recul démocratique », a-t-il expliqué.

Echenique a souligné que ni Podemos, ni le PSOE ne cherchent l’éclatement de la coalition, et que sa formation continuera à défendre les mesures progressistes au sein de l’Exécutif, comme celles prévues pour faire face à la hausse « sauvage » des prix de l’électricité et du carburant.

Pendant ce temps, l’ancien secrétaire général de Podemos, Pablo Iglesias, a récemment averti les socialistes qu’ils devraient être plus respectueux de leurs partenaires, les accusant d’agir de manière « extrêmement hypocrite » avec le peuple sahraoui.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Sahara : José Luis Rodriguez Zapatero salue la nouvelle position de l’Espagne

L’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a salué la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé...

Sahara : Pedro Sanchez admet « des erreurs »

Occupé à prendre part au Conseil européen sur la crise énergétique qui s’est achevé vendredi à Bruxelles, Pedro Sanchez n’a pas eu le temps de gérer les tensions au sein de la...

Crise avec l’Algérie : le Congrès espagnol interpelle le gouvernement

À l’initiative du Parti populaire (PP), soutenu par les autres groupes parlementaires au Congrès, à l’exception du PSOE, Podemos et Bildu, le président Pedro Sanchez sera...

Sahara : le parti socialiste espagnol contredit Pedro Sanchez

Le Parti socialiste espagnol (PSOE) est disposé à soutenir au Congrès la proposition de Podemos, ERC et Bildu en faveur d’un référendum au Sahara, à condition qu’elle ne tienne...

Ces articles devraient vous intéresser :