Espionnage : un élu français demande « des explications » au Maroc

22 juillet 2021 - 07h20 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc aurait utilisé le logiciel israélien Pegasus pour espionner le député François de Rugy, lorsqu’il était ministre de la Transition écologique (2018-2019). L’élu exige des explications.

Sur Twitter, le député français dit avoir découvert avec stupéfaction les informations publiées par Le Monde et Franceinfo selon lesquelles son téléphone mobile aurait été la cible d’une tentative de captation de données via un logiciel espion Pegagus. Une tentative attribuée aux services secrets marocains. Surpris par leur «  implication  », l’ancien ministre de la Transition écologique dit avoir demandé audience à l’ambassadeur du Maroc « pour avoir des explications ». Son souhait, c’est que « le Maroc fournisse des explications à la France, au gouvernement français et à une personnalité comme moi qui étais membre du gouvernement français lorsqu’il y a eu une tentative d’intrusion et de captation des données de mon téléphone portable. »

À lire : Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

Sur le même réseau social, le député Gilles Le Gendre, cible potentielle du logiciel espion a dénoncé « l’extrême gravité de cet espionnage à grande échelle » révélée par Le Monde. Mardi, Laurent Richard, directeur de l’organisation Forbidden Stories a déclaré que des numéros du président Emmanuel Macron et de membres du gouvernement figurent sur une liste de cibles potentielles du logiciel Pegasus, utilisé par certains États pour espionner des personnalités.

À lire : Le Maroc accusé d’avoir espionné des journalistes marocains, algériens et français

De son côté, le gouvernement marocain se dit étonné « de la publication d’informations erronées dans lesquelles leurs auteurs prétendent de façon mensongère que le Maroc a infiltré les téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères et de responsables d’organisations internationales à travers un logiciel informatique ». Aussi, a-t-il « rejeté, condamné catégoriquement ces allégations mensongères dénuées de tout fondement, à l’instar de précédentes allégations semblables d’Amnesty international à ce sujet » et menacé par ailleurs de sévir.

Sujets associés : France - Israël - Espionnage

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc accusé d’avoir espionné des journalistes marocains, algériens et français

Le Maroc a utilisé le logiciel Pegasus pour espionner des journalistes marocains, algériens et français. C’est ce que révèle une enquête menée par le Forbidden Stories et ses...

Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Mediapart et le Canard enchaîné ont décidé de porter plainte après que l’enquête du consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que des journalistes et militants du...

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a...

Le Maroc accusé d’avoir espionné l’Algérie à l’aide de Pegasus

Le Maroc aurait espionné de nombreux responsables algériens, dont Saïd Bouteflika, frère de l’ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika, à l’aide du logiciel israélien Pegasus....

Nous vous recommandons

France

France : un Marocain meurt noyé dans le lac du Pontet

Un jeune marocain de 25 ans est mort noyé samedi 26 juin dans le lac du Pontet, après avoir tenté de se rafraîchir. Des plongeurs ont récupéré son corps à plusieurs mètres de fond.

Face aux acteurs de voyage français : l’ONMT rassure sur la destination Maroc

Au regard du contexte de crise sanitaire et face à ses répercussions sur le secteur touristique, Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), s’est rendu, lundi et mardi, en France, pour rencontrer et rassurer les...

Des journalistes devant la justice française pour tentative de chantage visant le roi Mohammed VI

Le procès de deux journalistes français soupçonnés d’avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI s’ouvrira lundi 16 janvier à Paris. Ils encourent cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

La diplomatie française s’active pour une reprise du dialogue entre le Maroc et l’Espagne. Jean-Yves Le Drian l’a fait savoir ce dimanche, lors d’une émission télévisée.

L’Institut français d’Islamologie dirigé par Souad Ayada

L’Institut français d’Islamologie (IFI) a vu le jour pour promouvoir la recherche à l’international et faire le lien entre la science et la société. Il est dirigé par la Franco-marocaine Souâd Ayada.

Israël

Israël a désormais une consule au Maroc

Les relations diplomatiques entre le Maroc et Israël se renforcent. L’État hébreu a nommé la diplomate Dorit Avidani au poste de consul.

David Govrin aurait quitté le Maroc

Le chargé d’affaires israélien David Govrin aurait quitté le Maroc pour Israël. Depuis lundi dernier, les tensions sont à nouveau tendues entre l’État hébreu et la Palestine.

Bientôt une ruée de touristes Israéliens au Maroc

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les demandes sont de plus en plus fortes de la part des Israéliens qui veulent visiter le Maroc, et inversement. Ce sera chose effective dès que seront mis en place des vols directs...

Tourisme : le Maroc à l’assaut des marchés israélien et africain

A peine rétablie la normalisation des relations du royaume avec Israël, que le ministère du tourisme convoite le marché israélien. Cette rapidité s’inscrit dans sa stratégie pour la relance du secteur, en chute libre depuis le début de la crise...

200 000 touristes israéliens attendus au Maroc dès 2021

Le vol officiel du 22 décembre ouvre le bal des dessertes aériennes entre Israël et le Maroc. Celles-ci deviendront être opérationnelles dans trois mois, avec des vols quotidiens directs entre Tel-Aviv, Casablanca, Rabat et Marrakech, a déclaré, à la...

Espionnage

Pegasus : le Maroc sollicite un spécialiste reconnu de l’analyse numérique

Accusé d’espionner des personnalités étrangères, le Maroc multiplie les actions pour démonter ces accusations qualifiées de « complot contre la stabilité du royaume ». Après les attaques en justice pour diffamations, le Maroc a décidé de recourir aux services...

Des espions marocains à la Grande Mosquée de Bruxelles ?

La Grande Mosquée du Cinquantenaire à Bruxelles ne pourra pas reprendre ses activités en raison de soupçons d’espionnage marocain. Ainsi en a décidé la justice qui a rendu un avis négatif.

Le ministre de l’Intérieur espagnol espionné avec Pegasus, en pleine crise avec le Maroc

L’analyse du téléphone du ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a révélé qu’il a été espionné avec Pegasus les 7 et 26 juin 2021, en pleine crise avec le Maroc, et que plus de 6 Go de données y ont été...

Pegasus : « Le numéro du roi Mohammed VI n’a jamais été ciblé »

Shalev Hulio, PDG de la société israélienne NSO, assure que les numéros du roi Mohammed VI, du président Emmanuel Macron et du directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’ont jamais été ciblés à l’aide du logiciel espion Pegasus. Des...

Espionnage Pegasus : où en est l’enquête sur Ignacio Cembrero ?

Le député espagnol Jon Iñarritu a interpellé le gouvernement de Pedro Sánchez au sujet de l’espionnage présumé du journaliste Ignacio Cembrero par le Maroc à l’aide du logiciel israélien Pegasus. Le parlementaire veut savoir si l’Exécutif a déposé une plainte...