Les États-Unis mettent en garde leurs ressortissants au Maroc

15 octobre 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’ambassade des États-Unis à Rabat invite les ressortissants américains au Maroc à faire preuve de vigilance en raison d’éventuelles menaces. Elle les avertit que des manifestations sont prévues dans les prochains jours à travers le royaume.

Dans une alerte sécuritaire, l’ambassade des États-Unis à Rabat annonce que des manifestations sont prévues dans les prochains jours à travers le Maroc et réitère l’importance de maintenir un haut niveau de vigilance et de pratiquer une bonne connaissance de la situation à proximité de toute protestation ou manifestation. Elle invite les citoyens américains au Maroc à consulter les conseils de voyage du Département d’État pour le Maroc. Celui-ci leur recommande « d’éviter les manifestations et les foules, de rester vigilants dans les lieux fréquentés par les touristes et d’être prêts à ajuster leurs plans de voyage ».

À lire : Guerre Hamas-Israël : les États-Unis sollicitent l’aide du Maroc

« Bien que nous n’ayons pas connaissance de menaces spécifiques et crédibles contre les citoyens américains au Maroc à l’heure actuelle, les voyageurs à destination et en provenance du Maroc sont invités à s’inscrire au Smart Traveler Enrollment Program (STEP) afin de recevoir des alertes et d’être plus facilement localisés en cas d’urgence », indique la représentation américaine. Elle les invite à faire preuve de vigilance dans les zones où des manifestations ont lieu ; à suivre les médias locaux pour obtenir des informations ; à être attentifs à leur environnement ; à jouer la carte de la discrétion et à rester vigilants dans les lieux fréquentés par les touristes et les Occidentaux. Elle les exhorte également à passer en revue leurs plans de sécurité personnels, à s’inscrire au Smart Traveler Enrollment Program (STEP) pour recevoir des alertes et faciliter leur localisation en cas d’urgence et enfin à suivre le Département d’État sur Facebook et Twitter.

À lire :Les États-Unis offrent 500 chars au Maroc

Cette alerte intervient une semaine après l’attaque surprise et spectaculaire du mouvement palestinien du Hamas, classé organisation terroriste par les États-Unis, contre Israël qui a déjà fait plus de 3 000 morts et 500 000 déplacés. Quelques heures après l’offensive, le président américain Joe Biden s’est entretenu, en compagnie de la vice-présidente, avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à propos de la « coordination pour soutenir Israël, dissuader d’autres acteurs hostiles et protéger les innocents ». Dans un discours, il a martelé qu’il aiderait l’État hébreu à se défendre face au « mal à l’état pur ».

À lire :Le Maroc et les Etats-Unis préparent l’African Lion 2024

En visite de solidarité, le secrétaire d’État américain a réaffirmé le soutien de Washington à Tel Aviv. « Vous êtes peut-être assez forts pour vous défendre seuls, mais tant que les États-Unis existeront, vous n’aurez jamais à le faire. Nous serons toujours à vos côtés », a déclaré Antony Blinken lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Et d’ajouter : « Quiconque souhaite la paix et la justice doit condamner le règne de la terreur du Hamas. Nous savons que le Hamas ne représente pas le peuple palestinien ni ses aspirations légitimes à vivre en sécurité, selon les principes de liberté, de justice et dans la dignité ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Rabat

Aller plus loin

Un Marocain à Joe Biden : « Je t’aime » (vidéo)

Heureux d’être arrivé aux États-Unis, une terre d’opportunités, un migrant marocain ne tarit pas d’éloges à l’égard du président américain Joe Biden.

Le Maroc et les Etats-Unis préparent l’African Lion 2024

Le Maroc et les États-Unis ont démarré en septembre les préparatifs de l’édition 2024 de l’African Lion, les exercices militaires annuels co-organisés par les deux pays.

Guerre Hamas-Israël : les États-Unis sollicitent l’aide du Maroc

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken sollicite l’aide du Maroc, président de la session actuelle du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau ministériel, pour...

Les conseils des États-Unis à leurs citoyens souhaitant voyager au Maroc

En raison des tensions accrues dans divers endroits du monde et du risque d’attaques terroristes, de manifestations ou d’actions violentes contre des citoyens et des intérêts...

Ces articles devraient vous intéresser :