Les étudiants marocains en Ukraine craignent le pire

8 février 2022 - 18h40 - Ecrit par : S.A

La crise ukrainienne provoque l’anxiété et de vives inquiétudes chez bon nombre d’étudiants marocains bloqués dans ce pays en proie à des tensions frontalières.

En raison des frais de scolarité trop élevés de la plupart des universités européennes, fréquenter l’université en Ukraine a longtemps été un dernier recours pour les plus de 8000 étudiants marocains qui ont choisi le pays pour terminer leurs études et démarrer leur carrière chez eux. Mais les tensions entre l’Ukraine et la Russie est source d’inquiétudes. « Je vis à Kharkiv et ces derniers jours, j’ai vu des chars et des soldats marcher dans la ville. Je suis de plus en plus inquiète que le conflit s’intensifie et que nous soyons piégés ici », a déclaré The New Arab Sarah, une étudiante marocaine bloquée en Ukraine. Kharkiv est située à la frontière ukraino-russe. La ville est au cœur de la montée des tensions entre Moscou et Kiev, soutenue par l’OTAN.

À lire : Rentrer au Maroc, un véritable casse-tête pour les étudiants marocains en Ukraine

L’étudiante marocaine a confié que la menace d’une guerre fait que de nombreux étudiants traversent une période d’anxiété paralysante. Les parents d’étudiants marocains sont, eux aussi, inquiets de la situation. Bien que Moscou ait déclaré qu’elle ne veut pas entrer en guerre avec Kiev, Fatima est inquiète pour sa fille, actuellement en Ukraine pour étudier la médecine. Elle et de nombreux parents d’étudiants marocains inquiets suivent les brèves quotidiennes sur la crise en Ukraine. Abdel Majid, étudiant marocain de 24 ans à Odessa n’exprime pas les mêmes inquiétudes : « Nous sommes habitués à ce cycle de tensions. Pour l’instant, tout va bien ici. Je ne pense pas que nous soyons déjà en véritable danger. »

À lire : Ukraine : 14 000 étudiants marocains en médecine appellent à l’aide (vidéo)

L’autre inquiétude de Sarah, c’est l’ouverture et la fermeture tous azimuts des frontières aériennes marocaines. « L’ouverture et la fermeture des frontières du Maroc se font toujours dans des délais aussi courts. J’ai toujours peur d’être bloquée au Maroc, de rater mes examens en Ukraine ou de vivre l’horreur de la guerre en Ukraine, c’est un dilemme cornélien », s’inquiète-t-elle. Le Maroc a rouvert son espace aérien le 7 février dernier, après plus de deux mois de suspension.

Tags : Etudiants - Ukraine

Aller plus loin

Rentrer au Maroc, un véritable casse-tête pour les étudiants marocains en Ukraine

Il est difficile pour les étudiants marocains en Ukraine de rentrer au pays. Et pour cause, le Maroc a classé leur pays d’accueil sur la liste «  B  », une liste restrictive de...

Tensions en Ukraine : les Marocains font face à une flamblée des prix des billets

Suite l’appel de l’Ambassade du Maroc en Ukraine, aux citoyens Marocains de quitter le pays pour « leur sécurité », les prix des billets ont fortement grimpé, portés par l’escalade...

Le Maroc recommande à ses ressortissants de quitter l’Ukraine

L’ambassade du Maroc à Kiev appelle les citoyens marocains se trouvant en Ukraine à quitter le pays pour leur sécurité. La crise russo-occidentale autour de ce pays risque de...

Le Maroc va rapatrier ses ressortissants bloqués en Ukraine

Le Maroc a décidé de rapatrier ses ressortissants bloqués en Ukraine, pays actuellement en proie à des tensions frontalières. À la manœuvre, les compagnies aériennes Air Arabia et...

Nous vous recommandons

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de...

Opération Marhaba : changement au niveau de l’accès aux ports

Pour accéder aux ports au Maroc et en Espagne, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent présenter un billet. C’est l’une des nouveautés de l’opération Marhaba 2022.

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

La Turquie répond au cri de détresse d’une mère marocaine

Répondant au cri de détresse d’une mère marocaine, la Turquie a assuré samedi le transport de Yunus, un enfant de deux mois atteint d’une maladie génétique rare, d’Utrecht aux Pays-Bas, vers Ankara, afin qu’il puisse être soigné. Ses parents l’ont...

Une bagarre éclate en plein vol Doha-Casablanca

Un passager a déclenché une violente bagarre en plein vol Doha-Casablanca puis tenté d’ouvrir la porte de l’avion et de sauter, semant la panique dans l’avion.

Maroc : du nouveau pour la vignette automobile

Les Marocains peuvent désormais payer leur vignette en ligne via l’application mobile « Daribati ». Elle est téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store et App Store.

Suspension de vols : un spécialiste explique la décision marocaine

Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur la décision des autorités marocaines de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le...

L’Algérie accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine

L’Armée nationale populaire (ANP) accuse le Maroc de conspirer contre la Palestine dans le but de la liquider au service d’Israël. Alger n’a toujours pas digéré l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel...

Le début d’un possible dégel des relations entre le Maroc et la Tunisie ?

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et son homologue tunisien Othman Jerandi se sont rencontrés mardi au Caire en marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe. Est-ce le...

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Le gouvernement projette la construction de la liaison ferroviaire reliant Marrakech et Agadir. Les études préliminaires commanditées à cet effet ont été menées.