Crise ukrainienne : les étudiants arabes entre prudence et crainte

24 février 2022 - 05h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les étudiants arabes en Ukraine, sont partagés entre prudence et crainte. Certains estiment que les déclarations du président russe Vladimir Poutine qui a reconnu lundi l’indépendance des entités sécessionnistes de Louhansk et de Donetsk constitue ni plus ni moins la menace d’une guerre contre le pays.

Lundi, le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des entités sécessionnistes de Louhansk et de Donetsk. Le lendemain, il a brandi à nouveau la menace d’une guerre contre l’Ukraine, annonçant au passage que les accords de Minsk qui établissent un cessez-le-feu dans l’Est de l’Ukraine n’existent plus. Des propos qui créent l’inquiétude dans un pays où, la plus grande proportion d’étudiants internationaux (22 %) vient d’Inde et du Maroc (10 %). Certains étudiants arabes minimisent la menace de guerre tandis que d’autres expriment des inquiétudes.

À lire : Les étudiants marocains en Ukraine craignent le pire

« Les gens n’ont pas commencé à stocker de la nourriture. Les résidents arabes et les Ukrainiens n’ont pas peur. Ils riraient si vous leur posiez des questions sur une éventuelle guerre », a déclaré à Al-Fanar Media Taif Al-Hadeethi, étudiant irakien en sixième année de médecine à l’Université d’État de Sumy, dans le Nord-Est de l’Ukraine. « Outre Louhansk et Donetsk, les deux régions revendiquées par la Russie, la vie est tout à fait normale », a-t-il ajouté, estimant que ce sont les médias internationaux qui versent dans l’exagération quant aux problèmes de sécurité de routine auxquels fait face l’Ukraine depuis 2014.

À lire : Le Maroc recommande à ses ressortissants de quitter l’Ukraine

« Je ne pense pas que des choses sérieuses se produiront. Mes parents me poussent à retourner en Jordanie, mais je n’ai pas peur », a déclaré Hamad Al-Khrisha, un étudiant jordanien en première année de médecine à l’Université nationale de médecine Pirogov Memorial, à Vinnytsya, dans le centre-ouest de l’Ukraine. Selon lui, il s’agit d’une simple guerre de propagande. Sauf que certains étudiants y voient plutôt la plausibilité d’une guerre et ont d’ailleurs quitté l’Ukraine. « Nos collègues indiens ont quitté le pays », a déclaré Taif Al-Hadeethi.

À lire : L’ambassadeur de Russie juge « incompréhensible » le départ des étudiants marocains de l’Ukraine

Pour Ghaith Ahmed Munaf, responsable de l’Organisation internationale pour la protection des droits humains, Ukraine-Irak (BFNGO), basée en Ukraine, la menace de guerre est bien réelle. « La cellule de surveillance de notre organisation a enregistré plus de 2 500 violations sur les trois fronts de la frontière nord-est avec la Russie, la frontière nord-ouest avec la Biélorussie et la frontière sud de la Crimée. La guerre semble inévitable », a-t-il déclaré.

Sujets associés : Ukraine - Etudiants - Education - Russie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’ambassadeur de Russie juge « incompréhensible » le départ des étudiants marocains de l’Ukraine

L’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Shuvaev, a déclaré que son pays « n’avait pas l’intention d’attaquer l’Ukraine », qualifiant d’ « incompréhensible » le départ des étudiants...

Rentrer au Maroc, un véritable casse-tête pour les étudiants marocains en Ukraine

Il est difficile pour les étudiants marocains en Ukraine de rentrer au pays. Et pour cause, le Maroc a classé leur pays d’accueil sur la liste «  B  », une liste restrictive de...

Ukraine : un numéro de téléphone d’urgence pour les Marocains

Pour faciliter la communication en cette période de tensions en Ukraine, l’ambassade du Maroc à Kiev a mis en place deux numéros verts gratuits à la disposition des Marocains, pour...

Les étudiants marocains en Ukraine craignent le pire

La crise ukrainienne provoque l’anxiété et de vives inquiétudes chez bon nombre d’étudiants marocains bloqués dans ce pays en proie à des tensions...

Nous vous recommandons

Ukraine

Des entreprises du secteur automobile quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’invasion russe en Ukraine pousse certaines entreprises de l’industrie automobile à quitter ce pays, qui était le centre de gravité du secteur en Europe, pour aller s’installer au Maroc.

Guerre en Ukraine : deux Marocains tués par des soldats russes ?

Deux Marocains auraient été tués par des soldats russes lors d’une attaque à Berdiansk (sud-est de l’Ukraine). Une information diffusée par un écosystème de désinformation et de propagande de la Russie.

Guerre en Ukraine : pas d’impact sur le Maroc, assure le gouvernement

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a commenté la crise russo-ukrainienne, affirmant qu’elle n’aura aucun impact sur l’approvisionnement du marché national.

Anderlecht : un Iftar pour des étudiants marocains ayant fui l’Ukraine (vidéo)

La Fédération Internationale Marocaine des Associations de la Société Civile a offert samedi soir à Anderlecht en Belgique, un iftar aux étudiants marocains ayant fui la guerre en Ukraine. Un moment de partage et de convivialité par ces temps difficiles...

Le Maroc a reçu des systèmes de défense ukrainiens

En 2021, le Maroc a reçu 1000 lanceurs de missiles anti chars portables et de roquettes fabriqués en Ukraine.

Etudiants

France : voici les nouvelles conditions qui s’imposent aux étudiants marocains

L’extension du pass sanitaire aux cafés, restaurants, centres commerciaux, ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets et aux établissements médicaux prévue en août en France coïncide avec l’arrivée des étudiants marocains sur le territoire français. Des...

Maroc : les doctorants ressortent dans la rue

Face à la sourde oreille du gouvernement dans le dossier de leur insertion dans la fonction publique, les doctorants sont décidés à aller jusqu’au bout. Ils annoncent des manifestations les 13 et 14 octobre...

Les étudiants marocains en France, une main d’œuvre qualifiée

Les jeunes marocains et d’autres nationalités poursuivant leurs études supérieures en France passent rapidement du statut d’étudiants à celui de travailleurs. Ils constituent un précieux vivier de main-d’œuvre...

Fin de calvaire pour les étudiants algériens bloqués au Maroc

Les étudiants algériens bloqués à l’aéroport Mohammed V de Casablanca depuis quelques jours ont pu rallier l’Algérie hier, lundi.

Cholet : des étudiants venus d’Ukraine espèrent des lendemains meilleurs

Le conflit en Ukraine a changé la vie de bon nombre de personnes, dont des étudiants qui espéraient terminer leurs études mais qui aujourd’hui ont trouvé refuge loin de chez eux. C’est le cas de ces jeunes actifs, dont des Marocains, hébergés au centre...

Education

Écoles françaises au Maroc : des parents d’élèves s’insurgent contre le port du masque

Des parents d’élèves des établissements du réseau scolaire français au Maroc ont écrit au gouvernement pour protester contre le port de masque de leurs enfants à l’école.

Maroc : voici les nouveaux horaires dans les écoles durant le ramadan

Le ministère marocain de l’Éducation nationale a porté mercredi, à la connaissance des directeurs des académies régionales, les différents horaires applicables, au cours du mois du Ramadan, dans les établissements scolaires du primaire, du secondaire...

Le meilleur bachelier en Suède est Marocain avec une note de 19,68/20

Le meilleur bachelier en Suède cette année est un jeune Marocain. Adam Talbi, premier à l’échelle nationale, a eu son bac avec l’impressionnante moyenne de 19,68.

Baccalauréat au Maroc : 4 235 cas de tricheries recensés

Aussi vieille que les examens, la tricherie a de beaux jours devant elle. Les candidats continuent de prendre des risques malgré les menaces et les dispositions prises. On annonce une hausse de 116% au Maroc par rapport à l’année...

Nouveau rebondissement dans le bras de fer écoles privées-parents d’élèves

Face au refus de paiement des frais de scolarité des mois d’avril, mai et juin, certaines écoles privées ont assigné les parents d’élèves.

Russie

La Russie augmente le nombre de bourses octroyées aux étudiants marocains

La Russie continue d’accueillir les étudiants marocains sur son territoire. Elle a décidé d’augmenter le nombre de bourses qu’elle leur octroie.

Mesures contre le blé en Russie : le Maroc doit-il s’inquiéter ?

Afin d’éviter les pénuries et la hausse des prix du blé, la Russie a décidé d’appliquer des restrictions aux exportations vers quatre républiques ex-soviétiques. Le Maroc doit-il craindre pour son approvisionnement ...

Le Maroc va-t-il restreindre les voyages vers la Russie ?

De nombreux pays, dont la France, conseillent à leurs ressortissants de quitter la Russie par les liaisons encore existantes. Au regard de la situation qui prévaut sur place, quelle sera la position du Maroc ...

Vers la réception des premières doses du vaccin Spoutnik V au Maroc ?

La compagnie Royal Air Maroc (RAM) s’envolera, dans les tout prochains jours, vers la Russie pour assurer l’acheminement des lots du vaccin Spoutnik V commandés par le Maroc. Le ministère de la Santé n’a, pour l’instant, confirmé...

Sahara marocain : la Russie dénonce « une décision unilatérale » des Etats-Unis

La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis n’est pas du goût de la Russie. Moscou a dénoncé, vendredi, la décision du président américain Donald Trump et estime qu’elle « sort complètement du cadre du droit international...