Aux Pays-Bas, les étudiants marocains valent-ils moins que les Ukrainiens ?

27 août 2023 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Alors qu’ils ont fui l’Ukraine suite à son invasion par la Russie, des étudiants marocains et d’autres nationalités présents sur le territoire néerlandais vivent sous la menace d’une expulsion.

Un groupe de vingt-cinq étudiants de différentes nationalités, notamment des Marocains, des Iraniens, des Égyptiens et des Nigériens, est sans permis de résidence permanent aux Pays-Bas. Les autorités néerlandaises exigent d’eux ce précieux sésame. Sans quoi, ils risquent d’être expulsés des Pays-Bas vers leurs pays d’origine à partir du 4 septembre prochain, font savoir des médias locaux, précisant que la même exigence n’a pas été faite aux étudiants ukrainiens. Les autorités néerlandaises offrent deux possibilités aux personnes concernées : déposer une demande d’asile sur le sol néerlandais ou quitter le pays immédiatement à l’expiration de la validité de leur permis de séjour temporaire, prévue pour le 4 septembre prochain.

À lire : Sous le coup d’une expulsion, un Marocain perd son procès contre les Pays-Bas

Le groupe d’étudiants qui s’insurge contre cette décision a exprimé son mécontentement devant le ministère de la Justice et le bureau de l’Immigration et de la Citoyenneté. Ces étudiants revendiquent un traitement équitable comparable à celui réservé aux étudiants ukrainiens. Dans une déclaration à un média local, un étudiant a expliqué qu’environ deux mille étudiants de diverses nationalités sont dans une situation similaire. Aussi, a-t-il fait savoir que les autorités ont invoqué des raisons de sécurité pour expliquer la décision d’interdiction d’une manifestation de plus grande envergure lors du deuxième rassemblement, en réponse à celle qui a eu lieu lundi dernier et qui a réuni près de cent étudiants.

À lire :Rouen : un lycéen marocain menacé d’expulsion

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, nombreux sont les étudiants étrangers, dont des Marocains, qui ont regagné leurs pays d’origine ou ont choisi de trouver refuge dans les pays voisins. Au Maroc, le gouvernement avait œuvré pour leur rapatriement. Confronté à une situation délicate à leur retour, il est entré en contact avec les autorités ukrainiennes et les nations voisines, en vue de trouver des solutions pouvant leur permettre de poursuivre leurs études dans de bonnes conditions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Pays-Bas - Etudiants - Expulsion - Ukraine

Aller plus loin

Rouen : un lycéen marocain menacé d’expulsion

Une trentaine d’élèves, d’enseignants et militants d’associations se sont réunis mardi au lycée Pierre-Corneille à Rouen pour soutenir Anass Ajgou, un lycéen marocain de 18 ans,...

Les étudiants marocains en Ukraine craignent le pire

La crise ukrainienne provoque l’anxiété et de vives inquiétudes chez bon nombre d’étudiants marocains bloqués dans ce pays en proie à des tensions frontalières.

Forte présence des étudiants marocains à l’étranger

Estimés à près de 45 000, les étudiants marocains forment la première communauté des étudiants en France. Environ 13 % d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’ingénieurs où...

Sous le coup d’une expulsion, un Marocain perd son procès contre les Pays-Bas

Sous le coup d’une expulsion après la révocation de son permis de séjour aux Pays-Bas, un Marocain, condamné à plusieurs reprises pour trafic de drogues, a porté l’affaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.