Recherche

Difficile pour l’Europe de rapatrier les Européens bloqués au Maroc

© Copyright : DR

3 mai 2020 - 13h00 - Société

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a affirmé que le rapatriement des Européens bloqués dans des pays hors de l’UE, est presque achevé. Si l’institution a réussi ces opérations jusque-là, il lui est tout de même difficile d’organiser le retour des 50 000 Européens qui sont confinés dans des pays comme le Maroc.

"Lorsque l’urgence sanitaire mondiale a atteint son point culminant, de nombreux Européens se sont retrouvés bloqués à l’étranger et n’ont pas pu rentrer en Europe. Environ 600 000 de nos citoyens sont touchés par cette situation", rappelle Josep Borrell à Die Welt.

"Au 1er mai, nous avons rendu plus de 550 000 Européens à leurs familles - ce qui signifie que 90 % d’entre eux ont été ramenés de l’étranger", ajoute l’Espagnol. Celui-ci a d’ailleurs salué une "coopération consulaire unique entre l’Union européenne et ses États membres." Le chef de la diplomatie européenne a promis que l’institution continuera à travailler pour aider les 10 % d’Européens estimés à 50 000, qui espèrent des vols retour.

Seulement, organiser le retour de ces Européens, est une mission difficile pour l’UE. En cause, le Maroc "ne délivre toujours pas d’autorisation d’atterrissage". De plus, aux Philippines, au Cameroun et en Inde, "l’accès aux aéroports est difficile en raison de "restrictions de sortie très strictes".

Mots clés: Union européenne , Rapatriement , Philippines , Josep Borrell

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact