Recherche

Le paradoxe marocain !

© Copyright : DR

13 mai 2020 - 12h00 - Société

Alors que le Maroc a déjà autorisé des opérations de rapatriement de plus de 84 000 touristes bloqués sur son territoire, le royaume n’a rapatrié aucun de ses ressortissants bloqués à l’étranger. Pourtant, leur nombre dépasse les 27 000.

27 850 ressortissants marocains sont toujours bloqués à l’étranger depuis la mi-mars en raison de la fermeture de l’espace aérien et du refus du gouvernement marocain d’adopter une politique de rapatriement, comme le font bon nombre de pays, fait savoir l’agence espagnole EFE, citée par le Desk.

Les autorités marocaines ont justifié leur refus de rapatrier les ressortissants du pays par des raisons liées à des "mesures strictes de protection sanitaire", qui permettent de freiner la propagation du covid-19 dans le royaume. À ce jour, le Maroc a connu un nombre relativement faible de contaminations par rapport aux autres pays du Maghreb. À la date du 12 mai, le bilan fait état de 6 418 cas confirmés, 188 décès et 2 991 guéris.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le Maroc, qui ne manifeste aucune volonté à organiser le retour de ses ressortissants, permet à d’autres pays d’organiser des opérations de rapatriement de leurs ressortissants à travers des vols spéciaux.

Malgré leur cri de détresse, les autorités marocaines, semble-t-il, font la sourde oreille. Elles se contentent d’apporter de l’aide à ces Marocains bloqués à l’étranger. Mais tous n’en reçoivent pas ou ces aides sont insuffisantes. Ces Marocains ne souhaitent qu’une seule chose : renter au royaume. Ils sont d’ailleurs prêts à être mis en quarantaine s’il le faut.

Mots clés: Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact