Les exportations marocaines en plein boom malgré les difficultés

13 février 2021 - 22h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Malgré quelques difficultés, le Maroc parvient à renforcer ses exportations. Avec les stratégies sectorielles ayant favorisé le positionnement du « Made in Morocco », sur le marché international, le royaume est parvenu à encaisser 203 milliards de DH en 20 ans.

Les exportations marocaines enregistrent une bonne performance depuis près de deux décennies, nous informe Aujourd’hui Le Maroc. « Les stratégies sectorielles sont venues pour leur part renforcer le positionnement du produit marocain sur le marché international. En témoigne, l’évolution constante des ventes du Maroc à l’export. Si l’on prend le cap 2000 – 2019, les expéditions du Maroc vers le marché international ont augmenté de 203,26 milliards de dirhams, passant ainsi de 78,79 milliards de dirhams à 282,05 milliards de dirhams. L’Europe capte l’essentiel de ces ventes », est-il précisé.

Ainsi, les produits envoyés vers l’Europe se sont fixés à 203,85 milliards de dirhams en 2019, contre 61,5 milliards en 2000, soit une augmentation de 142,35 milliards de dirhams générés en 20 ans. D’après les données, 188,15 milliards de dirhams ont été dirigés vers l’Union européenne en 2019, contre 59,74 milliards de dirhams en 2000. Par ailleurs, les exportations du Maroc vers la zone euro ont enregistré un pic de 121,44 milliards de dirhams au cours des 20 dernières années, pour atteindre les 172,74 milliards de dirhams, contre 51,3 milliards de dirhams en 2000, d’après l’Office des changes.

En 2019, concernant l’Asie, le Maroc a réalisé un chiffre à l’export de 27,71 milliards de dirhams contre 9,03 milliards de dirhams, 20 ans plus tôt. Ces exportations se sont rétablies de 18,68 milliards de dirhams entre 2000-2019. Pour les exportations marocaines vers l’Amérique, le Royaume a bénéficié sur ce marché de 21,9 milliards de dirhams, soit des exportations de 26,36 milliards de dirhams en 2019, contre 4,46 milliards en 2000.

« Les ventes vers l’Arabie Saoudite se sont légèrement améliorées sur ladite période passant de 636,7 millions de dirhams en 2000 à 994,68 millions de dirhams en 2019. En revanche, les exportations marocaines vers le Japon se sont rétractées, basculant de 3 milliards de dirhams en 2000, à 2,47 milliards de dirhams en 2019 », précise le quotidien.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exportations

Aller plus loin

Maroc : record des exportations automobiles à fin août

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin août, les chiffres ont atteint 52,25 milliards de DH, soit une hausse du plus du quart (+25,5...

Le halal marocain à la conquête du marché russe

Le marché russe du Halal pourrait offrir de nouvelles opportunités aux producteurs marocains. Dans ce sens, un nouvel accord vient d’être signé entre le Maroc et la Russie.

Le marché américain accueille la framboise marocaine

Les framboises marocaines peuvent désormais accéder au marché américain. Cette décision intervient au terme de la signature du plan d’action opérationnel entre l’Office marocain...

Relance industrielle : le Maroc veut booster le « made in Morocco »

Chaque année, le Maroc importe plus de 20 milliards de dollars de produits. Pour résoudre ce problème, le Royaume compte améliorer son tissu industriel national, en remplaçant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...