Farid El Mokkadem : le Marocain devenu « Monsieur Météo »

21 janvier 2021 - 11h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Chaque jour, depuis 2015, Farid El Mokkadem diffuse un bulletin météo sur sa page Facebook et est suivi aujourd’hui par plus de 180 000 personnes. A 35 ans, ce Marocain, vendeur à Ikea, envisage sérieusement de se consacrer exclusivement à cette passion qui l’a propulsé sur les réseaux sociaux.

Farik El Mokkadem n’est pas devenu « Monsieur Météo-Mons  » par hasard. C’est un passionné des phénomènes climatiques depuis sa plus tendre enfance. Dans une interview accordée à SudInfo, il a expliqué que sa passion pour la météo était si grande qu’il guettait les émissions et tout ce qui s’y rapportait. Pourvu que le sujet évoqué soit la météo.« Tout petit, j’étais très curieux de ce qu’il se passait dans le ciel. J’avais un côté mathématique, où j’aimais rapporter sur un graphique mes observations, faire des tests avec un pluviomètre. Au fur et à mesure des années, je m’y suis intéressé et j’ai lu beaucoup de livres ».

Ces prévisions météorologiques sont d’une exactitude étonnante. C’est ce qui fait d’ailleurs qu’il cartonne sur les réseaux sociaux. À la question de savoir comment il arrive à être si juste, il répond que cela tient dans sa soif de se documenter et de se cultiver, surtout de relever son niveau, en termes de notions climatiques. L’idée de créer une page météo lui a été suggérée par sa fiancée, alors qu’il était au chômage. « Au départ, ça n’a pas été facile de grandir et puis il y a eu de gros orages que j’ai annoncé et j’ai gagné 15 000 abonnés d’un coup ».

Passionné de la météo, certes, mais Farid El Mokkadem a appris énormément avec le forum Météobelgique avec l’avènement d’internet. « J’ai appris tout d’abord les bases puis beaucoup de choses plus pointues grâce à des personnes comme Luc Trullemans et autres vieux briscards du forum. Petit à petit et avec les années, j’ai pu faire mes prévisions moi-même et c’est en 2015 que j’ai décidé de lancer ma page Facebook Météo-Mons qui ne cesse de grandir depuis 2 ans et demi, rapporte SudInfo.

Météo-Mons est très suivie en Belgique, et fait près de 200 000 vues par semaine au minimum, à la grande joie de celui qui anime cette page. « J’ai vraiment une communauté qui me soutient et me suit activement. Ils sont extrêmement sympathiques et reconnaissants, j’ai rarement des commentaires méchants. Il y aura toujours l’ancrage montois, car mon cœur reste à Mons. Mais c’est vrai que je parle de toute la Belgique désormais, j’hésite d’ailleurs à changer le nom pour y ajouter « Belgique » afin d’avoir encore plus de visibilité », confie-t-il.

Cette percée a ouvert de nombreuses portes au jeune marocain qui reçoit de plus en plus de demandes de partenariats. Mais il préfère ne pas se précipiter et prend le temps de la réflexion.« Je vais me mettre en tant qu’indépendant complémentaire. Ça devient de plus en plus sérieux et si je sais vivre de ma passion d’ici quelques années, je serais vraiment heureux », précise-t-il.

Sujets associés : Belgique - Environnement - Facebook

Aller plus loin

La nationalité marocaine, la première en Belgique

La nationalité marocaine est en tête du top 5 des nationalités étrangères en Belgique détrônant ainsi la nationalité italienne. C’est ce que révèle une étude réalisée par...

La Miss World Arab 2020 est une Marocaine

La Marocaine Ilham El Makhfi a été élue Miss Arab 2020. 22 candidates de 12 pays arabes ont participé à la cérémonie de couronnement qui a eu lieu cette semaine, au Caire, la...

France : un Marocain honoré par la médaille de citoyen d’honneur

Ahmed Akbabou, 45 ans, gérant de l’épicerie de Boynes, dans le Pithiverais a reçu, vendredi 15 janvier dernier, la médaille de citoyen d’honneur pour ses services durant les...

Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Morad, 22 ans, a réussi à trouver sa voie dans la musique urbaine espagnole. Il est aujourd’hui le premier artiste espagnol d’origine marocaine à connaître le succès. Ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Mondial 2030 : les Marocains contraints de se mettre au tri sélectif

Le Maroc va mobiliser près de 6 milliards de dirhams pour la mise en œuvre du projet de tri des déchets dans les six villes devant accueillir les matchs de la coupe du monde 2030 qu’il co-organise avec l’Espagne et le Portugal.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.