Recherche

Fatima Hamed donne une leçon de tolérance à un député d’extrême droite

Fatima Hamed - Photo : El foro de Ceuta

14 juillet 2021 - 14h40 - Société - Par: A.P

La députée de Ceuta d’origine marocaine, Fatima Hamed, a récemment fait l’objet de vives attaques racistes et xénophobes de la part des députés du parti d’extrême droite Vox. Pour elle, la coexistence peut être améliorée dans la ville autonome.

« Vous êtes le Jihad, vous êtes la charia, vous êtes un échec social et un échec du système éducatif espagnol », a lancé le porte-parole de Vox, Carlos Verdejo, à Fatima Hamed, la porte-parole du parti Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC), en pleine session à l’Assemblée de Ceuta. « Mon Jihad, c’est de me battre pour trouver des solutions, pour que personne ne soit criminalisé… Avec ce mot, tu as voulu dire autre chose, mais tu n’as pas eu le courage de le faire », a réagi Fatima que le même député de Vox avait demandé d’« expulser » au Maroc après qu’elle a fait un tweet contre Santiago Abascal.

« Je comprends certaines pertes de contrôle, mais se comporter comme des mâles alpha est quelque chose d’incompréhensible et de pathétique », a déploré Fatima dans une interview accordée à El Diario, rappelant les dernières scènes de violences verbales de la part de ces députés de Vox, ce qui avait amené Vivas à suspendre fin juin, la session parlementaire.

À lire : Ceuta : des députés accusés d’être des « pro-marocains »

La porte-parole de MDyC est également revenue sur les propos du député porte-parole de Vox qui soutenait récemment qu’il existe des députés « pro-marocains » (PP et PSOE) dans l’Assemblée de Ceuta. « Il n’a pas fallu une invasion de migrants pour que l’extrême droite dise qu’il y a des traîtres à Ceuta. C’est son discours. Pour eux, une «  marocanisation  » est en cours. Ils ont une vision déformée de notre histoire, qui pour eux commence avec l’arrivée des Portugais. À cette époque, il y avait déjà une Ceuta musulmane, wisigothique, phénicienne et même préhistorique, mais Vox est resté dans la conquête portugaise, qui a anéanti la population existante musulmane, juive, vénitienne, catalane… Je ne vois pas d’idées pro-marocaines chez les habitants de Ceuta : nous sommes espagnols, la religion n’est pas un fait qui influence la nationalité », a expliqué Fatima.

À lire : « Vous êtes racistes », lance un Marocain à un député de Vox

« La radicalisation n’est bonne dans aucune société, encore moins dans une société comme Ceuta. Vox impute le radicalisme aux autres en croyant que cela leur donnera plus de voix, mais les extrémismes ne sont pas suivis par les sociétés, les gens s’inquiètent pour leur quotidien », a ajouté la députée de MDyC qui dénonce la « vision fasciste » de Vox. « Si vous respectez ce que je vous impose, vous êtes le « bon morito », mais si vous vous révoltez contre l’exploitation, la xénophobie ou l’islamophobie, vous êtes un « pro-marocain ». C’est soit vous êtes avec moi, soit vous êtes contre moi ».

Pour Fatima Hamed, la coexistence à Ceuta peut être améliorée. « Nous devons continuer à approfondir la connaissance mutuelle, car il sera plus facile de vivre ensemble », précise-t-elle.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Espagne , Racisme

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact