Recherche

Ceuta : des députés accusés d’être des « pro-marocains »

© Copyright : DR

29 juin 2021 - 21h00 - Monde - Par: A.P

Le député et porte-parole de Vox section Ceuta, Carlos Verdejo, a déclaré qu’il existe des « pro-marocains » à l’Assemblée et principalement au PP, provoquant une tension au cours de la plénière que le président de la ville, Juan Vivas, a dû suspendre.

Carlos Verdejo a qualifié de « pro-marocains » les députés Fatima Hamed, Mohamed Ali ainsi que d’autres membres du PP. Le président de la ville, Juan Vivas, a mis en garde le député de Vox contre les « graves dommages qu’il cause à Ceuta » en faisant de telles déclarations qui rejoignent la thèse du Maroc selon laquelle la population de Ceuta est composée de Marocains (les musulmans) et d’Espagnols. « Cette institution est là pour servir Ceuta et l’Espagne, ne faites plus de mal à Ceuta et à l’Espagne avec ce type d’interventions », a prévenu Vivas.

À lire : Vox demande la reconnaissance par le Maroc de «  l’espagnolité  » de Ceuta et Melilla

« Il y a des pro-marocains dans le PP… Arrêtez de manipuler car ici, celui qui renforce la souveraineté marocaine c’est vous avec votre pacte avec les pro-marocains. Fatima Hamed et Mohamed Ali sont des pro-marocains camouflés sous les acclamations de l’Espagne. Que vous affirmiez que nous appelions tous les musulmans pro-marocains est indécent », a insisté Verdejo. De son côté, le président Vivas « nie » l’existence de ces pro-marocains en l’absence de preuves. « Nous tous ici présents avons juré fidélité à la Constitution, au Statut d’autonomie et à l’Espagne. Ceuta défendra son hispanité avec plus de sécurité, de force et d’avenir si nous la défendons tous et pas seulement Vox. Vous n’avez pas le droit de dire que parce qu’un parti ne partage pas votre idéologie, il est automatiquement pro-marocain. Soyez conscient, responsable et ne mettez pas le feu à Ceuta », a soutenu Vivas.

Fatima Hamed est également intervenue pour dénoncer ces propos « ridicules » du député de Vox. « Vous mettez en cause la nationalité des gens à cause de leur croyance religieuse. Avez-vous l’intention d’enseigner aux enfants dans les écoles que si vous n’êtes pas catholique, apostolique et romain, vous n’êtes pas espagnol ?… Je ne serai jamais un bon espagnol pour toi parce que les musulmans espagnols que tu aimes sont ceux qui nettoient ta merde, ceux qui sont exploités, mais ce temps d’esclavage est révolu… Cet homme essaie d’offenser, de taquiner et d’accuser les autres », a-t-elle déclaré.

À lire : Vox veut protéger Ceuta et Melilla contre les menaces marocaines

« Je suis le fils de Ceuta, j’ai vécu à Ceuta toute ma vie, je connais cette ville et j’ai été élevé ici. Il y a des membres honnêtes et honorables du PP, des membres qui ne seront jamais des traîtres et des pro-marocains, mais il y a aussi des pro-marocains dans cette ville et dans cette Assemblée », a soutenu Verdejo, ajoutant qu’il existe une « ligne marocaine dans cette ville, des partis qui, avec leurs propositions, cherchent à faire de Ceuta une province marocaine ».

Au regard de l’ambiance qui commençait à se surchauffer, le président Vivas a dû suspendre la session plénière.

Mots clés: Espagne , Ceuta (Sebta)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact