Recherche

Le chef du FBI marocain prévient, Daesh peut mener des attaques chimiques en Europe

© Copyright : DR

5 avril 2016 - 13h20 - Monde

Dans une interview accordée au journal anglais The Sun, le directeur du Bureau Central d’Investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak Khiame, a prévenu : Daech peut mener des attentats à l’arme chimique sur le sol européen.

Pour le patron du FBI marocain, le groupe terroriste Daech peut perpétrer des attentats à l’arme chimique en Europe, notamment en Grande-Bretagne avec « sa brigade d’enfants entrainés ». « Il est très possible que Daech utilise cette méthode pour cibler la Grande-Bretagne et d’autres pays européens. Daech a des brigades d’enfants et nous savons qu’ils sont entraînés pour prendre part à des attaques terroristes en Europe », affirme-t-il.

Abdelhak Khiame prend l’exemple de la cellule terroriste démantelée au Maroc en février dernier dont les membres prévoyaient des attaques chimiques et un attentat-suicide contre le parlement. Cela est d’autant plus inquiétant, selon Khiame, que « les substances utilisées pour le projet que nous avons démantelé en février sont disponibles dans des magasins dans tout le continent ».

Le directeur du BCIJ s’en est ensuite pris à la Belgique en l’accusant de devenir le « daech de l’Europe » car on ne voit pas de belges se rendre en Syrie « ils sont heureux d’attaquer leur propre pays. » Dans une autre interview réalisée il y a quelques semaines pour la télévision RTL TVi, Khiame avait révélé que l’essentiel des armes saisies au Maroc provenaient de Belgique, appelant les autorités à être beaucoup plus vigilantes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact