Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

13 novembre 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

En tout, 71 % des femmes mariées utilisent les méthodes contraceptives contre 43 % pour le reste des femmes tandis que 37 % des Marocaines utilisent des méthodes modernes de contraception, précise le rapport de l’UNFPA sur l’état de la population mondiale en 2022, intitulé « Comprendre l’imperceptible : Agir pour résoudre la crise oubliée des grossesses non intentionnelles » présenté à Rabat en collaboration avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). Quant au taux de fécondité, il est passé à 2,3 enfants par femme cette année.

À lire : Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

D’après le rapport, le Maroc compte 37,8 millions d’habitants cette année avec un taux annuel moyen de variation de la population estimée de 1,1 % sur une période de cinq ans, entre 2020 et 2025. S’agissant de la composition démographique en 2022, le pourcentage de la population âgée de 0 à 14 ans est de 26 %, la population âgée de 10 à 19 ans est de 17 %, la population entre 10 et 24 ans est de 24 %. Un taux de 66 % enregistré chez la population âgée de 15 à 64 ans et 8 % pour celle âgée de 65 ans et plus avec une espérance de vie moyenne de 77 ans, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Famille - Santé

Aller plus loin

Les Marocaines font un peu plus d’enfants

Le taux de fécondité au Maroc, en hausse depuis 2019, devrait maintenir cette tendance cette année, révèle une récente étude réalisée par Policy Center For The New South (PCNS).

Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

« La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès ». C’est le titre de la nouvelle version du rapport annuel sur la condition féminine au Maroc, publié vendredi par le...

Maroc : un ménage sur cinq dirigé par une femme

Environ un ménage sur cinq au Maroc est aujourd’hui dirigé par une femme, indique l’Observatoire national du développement humain (ONDH).

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Intoxications en hausse au Maroc : quelles solutions ?

La Fédération marocaine des Droits des Consommateurs s’inquiète après la hausse des cas d’intoxication alimentaire enregistrés dans certains restaurants ces dernières semaines. Elle appelle le ministre de la Santé et de la Protection sociale à...

Plages au Maroc : l’embarrassante absence de toilettes publiques

Au Maroc, la plupart des plages sont dépourvues d’infrastructures sanitaires (toilettes, douches, centres de secours…). Une situation qui crée des désagréments aux touristes et aux MRE, surtout pendant la saison estivale.

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.