Forte baisse du taux de fécondité chez les Marocaines

18 octobre 2021 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

« La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès ». C’est le titre de la nouvelle version du rapport annuel sur la condition féminine au Maroc, publié vendredi par le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Selon ce rapport, le taux de fécondité chez les femmes marocaines est à la baisse, notamment chez les jeunes. Pour celles âgées de 15 à 19 ans, ce taux est passé de 23,0 % en 2014 à 19,3 % en 2019, alors que le pourcentage était de 19,1 % en 2004. Pour celles situées entre 20 et 24 ans, le taux de fécondité est passé de 99,0 % en 2004 à 93,0 % en 2014, à 86,5 % en 2019. La fécondité du groupe des 25 à 29 ans est passée respectivement de 126,6 % à 112,2 % à 108,5 %. Dans la tranche d’âge de 30 à 34 ans le taux est passé de 81,7 % à 72,0 %, à 70,2 %, selon le rapport du HCP.

À lire : Maroc : une mère tente d’exhumer le corps de son enfant pour des rituels de fécondité

Le même document souligne que la baisse de la fécondité varie entre les zones urbaines et rurales. Il est passé de 2,1 en 2003 à 1,9 pour cent en 2020 dans les zones urbaines, alors qu’au cours de la même période, il est passé de 3,0 % à 2,4 % en milieu rural.

À lire : Les Marocaines font de moins en moins d’enfants

Une sérieuse analyse des données publiées par le Haut Commissariat au Plan permet de constater que la baisse du taux de fécondité chez les femmes marocaines est liée à l’utilisation des méthodes contraceptives. Qu’ils soient modernes ou traditionnels, l’utilisation de ces moyens est passée de 63 % en 2004 à 67,4 % en 2011, à 70,8 % en 2018.

À lire : Démographie : Le Maroc confronté au vieillissement de sa population

En revanche, le pourcentage de femmes âgées de 15 à 49 ans qui sont mariées mais n’utilisent aucune méthode de contraception et déclarent ne plus souhaiter d’enfants ou vouloir retarder le prochain enfant était de 11,3 % en 2018.

À lire : Maroc : 15 % des couples marocains souffrent d’infertilité

Ces données constituent des informations capitales que le HCP met à la disposition des décideurs et autres acteurs de la société civile pour une meilleure politique en faveur de l’épanouissement et du bien être de la femme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Enquête - Femme marocaine - Enfant

Aller plus loin

Maroc : une mère tente d’exhumer le corps de son enfant pour des rituels de fécondité

Bien étrange cette scène au cimetière de Jorf El Melha, près de Sidi Kacem, où trois femmes ont été prises en flagrant délit d’exhumation du corps d’un enfant. Parmi elles, la...

Maroc : des médicaments contre l’infertilité remboursés

La Société marocaine de médecine de reproduction et de Médecine Fœtale (SMMR) se réjouit de la décision prise par le ministère de la Santé d’intégrer certaines classes...

Les Marocaines font de moins en moins d’enfants

Les derniers chiffres qui viennent d’être publiés par le Haut Commissariat au Plan (HCP) ont de quoi inquiéter : les Marocaines font de moins en moins d’enfants et cette...

Maroc : 15 % des couples marocains souffrent d’infertilité

L’infertilité touche quelque 15 % des couples marocains, en hausse continue depuis plusieurs années. Les experts en donnent aujourd’hui les raisons.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.